Here We Go !

« Les enfants des ténèbres et les anges de la rue ; t'apprendront tout ce que tu n'as jamais su »
 

Partagez | 
 

 So, where you're from (CHRISTOPHE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 82
Date d'inscription : 20/01/2016
Localisation : « I drank some bleach all the way down to the blue and now I'm starting to feel like Harry Potter »


Carte d'Identité
Véritable nom :: Adham Kaalim
Age : : 19 ans
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: So, where you're from (CHRISTOPHE)   Ven 30 Déc - 0:11

so, where you're from #ChristopheIl avait accepté sa proposition, et Acid à cet instant n’aurait pût être plus heureux. Il allait boire un verre avec un nouvel ami ! Avec son excitation, il en avait même oublié qu’il était par terre quelques instants plus tôt. Même les picotements et l’affaire du haut troué était parti de sa tête. Du moins, jusqu’à ce que Christophe le lui rappelle.

Après quelques rires et d’adorables sparadraps placés sur ses égratignures, le skateur avait rangé sa planche sous son bras et s’était mis en chemin vers Tanoshi, là où un bar saurait les accueillir pour cette soirée. Passer par la pharmacie ne lui disait rien. Il allait guérir tout seul ! D’ici ce soir il n’aurait plus rien, il était sûr.

Et puis il avait du désinfectant chez lui, au pire. Faisant un petit brin de conversation durant le chemin, à vrai dire le Din blaguait surtout, voulant continuer à voir rire l’homme à ses côtés. Pourquoi ? Parce que ça n’avait pas l’air de lui arriver souvent, malheureusement. D’ailleurs, il se demandait bien comment était sa vie. Quel travail il faisait, est-ce qu’il avait de la famille ?

Remettant ses questions à plus tard, à un moment donné, il leva ses prunelles vers le ciel. La soirée commençait et déjà le voile léger de la lune était apparu, mais malgré tout... Lorsqu’il posa le pied dans un bar de la ville, il remarqua qu’il n’y avait pas grand monde au comptoir, ni même aux tables. Bah, peu importe.

Avec un léger fond musical, provenant d’un juke-box placé dans un coin du bar, l’ambiance de l’établissement était détendue. Comme il les aime ! Ravi, le sourire aux lèvres, Acid s’approcha du comptoir et s’installa sur un des tabourets, attendant que Chris vienne à son tour.

« Sympa hein ? D’habitude il y a plus de monde en soirée mais... » Le skateur s’arrêta progressivement dans sa phrase, finissant par afficher une expression qui disait clairement peu importe. Il haussa les épaules. « C’pas plus mal d’être au calme. »

Il faisait des fêtes non-stop, il fallait bien qu’il prenne un peu de temps à l’extérieur de temps en temps.

« Oh, et merci pour les petits pansements. J'te revaudrais ça. »

Auparavant qualifiés de mignon, ils étaient quand même bien pratique. Sans quoi, il ne pourrait actuellement pas poser ses coudes sur le comptoir. Ses affaires mises à ses pieds, Acid s’étira doucement, détendant son corps et en même temps, calme toutes les questions qui s’agitaient à l’intérieur de son crâne.

Le serveur ne tarda pas d’ailleurs pas à arriver et il attendait certainement qu’ils commandent quelque chose. Mais quoi ? Acid pour le coup n’en avait aucune idée. C’était tellement rare qu’il vienne en soirée, en tête à tête.

« Je... hm, je vais prendre la même chose que toi. » dit-il finalement après quelques instants, souriant.

Quand les deux commandes furent passées, l’homme repartit remplir les verres, tandis que lui se détourna un peu vers son interlocuteur.

« Et sinon, la vie ça va ? Amis, amours, emmerdes. »
© 2981 12289 0

_________________

PEACE AND LOVE ☮️

(thanks mangle xx)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 02/10/2016


Carte d'Identité
Véritable nom :: Christophe Kishi
Age : : 28
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: So, where you're from (CHRISTOPHE)   Sam 7 Jan - 20:45

Un léger vent caressa les joues du policier qui suivait tranquillement le punk qui semblait savoir parfaitement où allez. Se laissant guider jusqu'au fameux bar, profitant de la brise du début de soirée. Il ne regarda pas en l'air préférant largement discuter et rigoler avec son nouvel ami. Ce n'était pas tous les jours qu'il se montrait aussi ouvert et amical avec un inconnu. Lui qui était plutôt fermé et méfiant d'habitude. Et bien, il faut une première fois à tout n'est ce pas ?
Les deux hommes finirent par arrivés dans un bar dans le coin de Tanoshi. L'ambiance dans la salle était calme et décontracté, sûrement dû au peu de présence humaine aux tables et au comptoir. Ce qui – en passant – ravi le brun. Le bruit et le trop plein de la foule avait le don de l'angoisser et de le faire fuir. Dans la situation actuelle, il pourrait parler convenablement avec Acid et ne pas stresser toutes les deux minutes. Un léger son émanait du juxbox, ce qui favoriser cette ambiance si détendue. Instinctivement, les muscles se de l'homme se firent moins raides avant que son corps et son esprit s’imprégnèrent de l'ambiance globale.
Le punk traça rapidement jusqu'au comptoir. Après tout ce qui c'était passé, Christophe comprit avec compassion que l'homme voulait se reposer. Du moins c'était une hypothèse de sa rapide allée jusqu'au com... Et puis zut ! Il allait pas se prendre la tête avec ça quand même ? Le policier rejoignit tout aussi rapidement son compagnon pour pouvoir reprendre le fil de la discussion.

« Sympa hein ? D’habitude il y a plus de monde en soirée mais... C’pas plus mal d’être au calme. »

Dit son camarade avant d'hausser nonchalamment ses épaules. Le flic répondit seulement par un léger sourire. Il hésita à rajouter un ''C'est sur''. Parce que c'était pas forcément utile. Mais en même temps, s'il ne le rajouter pas, c'était froid, non ? Il ne voulait pas paraître distant alors qu'ils avaient tout deux passer une partie de l’après-midi à faire du skate et à s'amuser. Alors au bout de quelques secondes de silence, il fini par rajouter le petit « C'est sûr ». Peut-être qu'il paraissaient coincé ? Ou mal à l'aise ? Il ne voulait surtout pas donner cette impression ! Le flic compta jusqu'à trois dans sa tête et calma ses questions et ses doutes stupides sur l'impression qu'il pouvait donner à son interlocuteur.
D'ailleurs, ce dernier le remercia pour les pansements. Le policier, pour ne pas laisser le silence s'installer répondit par « T'inquiètes c'est normal » et un léger sourire. Peut-être un peu crispé ? ''Bon ! Christophe Kishi ! Il est temps de te ressaisir ! Un charmant jeune homme te parle, vous avez passer un bon moment au parc. Hého hein ! On ne paraît pas impoli. C'est pas parce que tu as du mal avec les relations sociales que tu dois tout foirer.'' Il avait toujours peur de paraître ennuyant, maladroit ou bizarre avec les gens.
Heureusement, le serveur vint rapidement aborder les deux jeunes hommes pour prendre leurs commandes et le policier fini par choisir une pression et le serveur reparti aussitôt préparé les commandes. Une bière de temps en temps, ça ne pouvait pas faire de mal, n'est ce pas ? Il observa quelques instants Acid. Il était tout le temps naturel. C'était sûrement le secret de sa facilité à discuter avec les autres, non ? Décidant d'imiter le punk, Christophe détendit légèrement ses jambes.

« Et sinon, la vie ça va ? Amis, amours, emmerdes. »

Sortit la voix de son camarades. Hum, la question à un million. Le serveur revint vers eux avec les deux bières et avant de répondre, le policier trempa ses lèvres dans le verre pour boire une gorgée, puis il le reposa sur la table. Chris sentit que la mousse de la bière s'était légèrement posé sur le haut de sa bouche. Ça devait lui faire une chouette moustache ! Ayant une idée approximative de la forme de la dite moustache, le policier de modifier sa voix et de prendre un espèce d'accent bizarre mélangeant celui d'un espagnol et d'un mexicain :

« Ma, Tout va bien. Tou peut voaar à ma magnifique moustachos qué yé suis uno être qui attire natourellement les gens. Et un peu les emmerdes aussi »

Les bouts des doigts sur les deux joues, comme pour essayer de se donner un aspect fabuleux. Peut-être qu'il en avait trop fait ? Bah, il essayait de se comporter de manière naturelle et Christophe au naturel, ça donne un truc du genre. Le policier fini par essuyer la fameuse moustache avec un coup de serviette.

« Bon, sinon, plus sérieusement, les amis sont cool, je cherche encore la bonne personne et pour les emmerdes... Les emmerdes quoi ! Et toi ? »

Le policier se demanda ce que pouvait faire le punk comme boulot. Du moins, dans quel secteur il pouvait bosser. Sûrement pas un bureau ou comme lui, flic. Peut-être qu'il était vendeur dans une boutique spéciale du genre Electro ou dans un magasin de musique. Mouais, ça lui correspondrait bien. Il avait entendu dire qu'à Londres, au marché de Cambell, il y avait une boutique d’électro avec des vendeurs coiffer avec des crêtes fluorescentes. Ça devait être sympa à voir cela dit. Après une légère pause, Chris reprit avec un petit regard interrogateur :

« Du coup, je suis curieux de connaître ton secteur de travail ? Tu travailles dans quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 82
Date d'inscription : 20/01/2016
Localisation : « I drank some bleach all the way down to the blue and now I'm starting to feel like Harry Potter »


Carte d'Identité
Véritable nom :: Adham Kaalim
Age : : 19 ans
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: So, where you're from (CHRISTOPHE)   Sam 7 Jan - 22:11

so, where you're from #ChristopheLe serveur ne tarda à revenir avec les deux bières commander, tandis que Christophe semblait réfléchir à ses futurs mots. Acid lui souriait toujours, lançant un rapide regard vers le liquide cuivré, tournant lentement dans son verre. Il n’avait pas véritablement l’habitude de boire de l’alcool tel que de la bière, surtout pas dans un bar, mais cette perspective le lui déplaisait pas.

Et puis, il était majeur depuis presque deux longues années... Même si on aurait tendance à croire le contraire, avec sa dégaine d’adolescent rebelle. Heureusement pour lui, c’était monnaie courante les personnes qui ne faisaient pas leur âge à Avalon.

Reportant son regard sur son interlocuteur, tandis qu’il buvait lui-même une première gorgée de bière, Acid ne manqua pas de louper la petite moustache qui était apparu sur le contour supérieure de ses lèvres. Cette vision lui fit doucement étirer un sourire amusé, mais aucunement il n’avait prévu une telle suite.

Dès les premiers mots, parfaitement accentués par cet accent foutrement drôle, le punk manqua de s’étouffer avec sa deuxième gorgée. Non seulement il avait le fou rire facile, mais plus encore lors des moments où il était supposé ne pas rire. Tel qu’ici. Par réflexe, il gonfla ses joues pour retenir le liquide de finir dans ses poumons, rassemblant toute sa volonté pour ne pas laisser son hilarité prendre le dessus et expulser la gorgée de bière hors de sa bouche.

Plaquant le dos de sa main contre sa bouche en se détournant légèrement, les larmes aux yeux, Acid avala tant bien que mal ce qu’il avait en bouche tout en essuyant une goutte qui avait coulée de la commissure de ses lèvres. Bordel de merde il allait SUFFOQUER ! Que quelqu’un appelle une ambulance.

Heureusement, personne n’eut à devoir faire un massage secouriste car dès l’instant où le dealer pouvait de nouveau respirer, celui-ci prit une inspiration en se tournant de nouveau vers Christophe. Un Christophe toujours avec sa moustache et une position parfaite pour déclencher un nouvel élan d’hilarité chez le black, cette fois ne cherchant pas à le retenir.

C’est ainsi qu’il se mit à rire joyeusement, fortement amusé par le décalage entre le Chris qu’il avait rencontré et celui qui était devant lui, actuellement. Mais ce n’était pas plus mal. Il ne voulait pas qu’il soit mal à l’aise avec lui, au contraire. Ce n’était pas comme s’il pouvait le juger pour quoi que ce soit de toute façon.

Faisant disparaître cette moustache temporaire, l’homme répondit plus sérieusement à sa question, ce moment laissant tout de même un bien large sourire sur le visage d’Acid. Il ne l’oublierait pas de sitôt, alors ça... Nope.

Christophe était donc un homme social, un peu casse-cou peut-être et célibataire. Et lui ? Lui... C’était une question vachement compliquée maintenant qu’il y réfléchissait. Ou était-ce sa situation qui était complexe.

« Pareil. » répondit-il après un doux rire, buvant une troisième gorgée de son verre.

Même si du côté de l’amour, il n’attendait plus rien. Il ne cherchait plus la bonne personne depuis longtemps... peut-être parce que la seule à qui il s’était entièrement donné avait été la cause de tout ce qui avait été de travers dans sa vie. Haha.

La question de son interlocuteur le sortit de ses pensées, faisant détourner son regard vers lui. Son... métier ? Aïe. La question piège. Que pouvait-il dire ? Son rang de dealer devait être exclu d’office, parce que Christophe était clairement un civil. Pas de surnoms, pas de marque particulière. Il n’avait pas l’allure d’un noble-sang ni d’un Shadow Walker.

Et il ne pouvait pas tout simplement sortir, comme si de rien était : Moi ? Je fais dans la prostitution ! Non. Juste non. Peut-être que les travailleurs du sexe dans les maisons closes d’Avalon pouvait se le permettre, mais pas ceux de la rue. Et puis, il était sûr que ça le dégoûterait de toute manière.

« Je suis officier de sécurité. » Tu mens Acid. Mais c’était la seule option qu’il avait, actuellement. « Rien de bien pompeux cependant. Je... raccompagne plus des personnes un peu paranoïaques chez eux que de véritables personnes importantes. »

Ce n’était pas totalement faux, ni totalement vrai. Il haussa doucement les épaules avant de sourire.

« Il faut bien que j’ai un boulot de toute manière. Même pourri et pas officiel. » finit-il avec un léger rire.

Avec aucune formation entre les mains... C’était compliqué de trouver un véritable travail. Voir impossible. Puis avec un sourire taquin et un regard légèrement suggestif, Acid lui renvoya la question.

« Et toi alors ? Comédien dans tes temps libres, hm ? »

Il agrémenta ses paroles d’un très léger coup de poing dans l’épaule après s’être rapproché, se sentant farceur après ce petit moment comique.

Acid reprit alors une petite gorgée, laissant la mousse restante se déposer sur ses lèvres, sur lesquelles il passa sa langue, gardant une oreille attentive à ce que lui dira Chris.
© 2981 12289 0

_________________

PEACE AND LOVE ☮️

(thanks mangle xx)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 02/10/2016


Carte d'Identité
Véritable nom :: Christophe Kishi
Age : : 28
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: So, where you're from (CHRISTOPHE)   Dim 8 Jan - 22:52

Christophe était fier de lui. Il avait réussi à faire exploser de rire Acid. Et par la même occasion à se détendre complètement et définitivement. Le punk était réceptif à son humour. Et c'est tout content que le policier ramena sa bière à ses lèvres avec un petit sourire satisfait sur le visage tout en écoutant attentivement la réponse de son compagnon.
Tiens ! Lui aussi était un agent de la loi ? Ah non en faite. Ça lui aurait paru un peu bizarre aussi. Un flic avec une crête, ce n'est pas très courant. Vu qu'ils doivent donné une image plus ou moins irréprochable et droite. Et les crêtes sont loin d'être des tenues exemplaires pour la société. Enfin bon, Chris n'était pas très attaché à ses manières qu'il trouvait assez stupide. Drôle de métier que faisait Acid en tout cas ! Ça doit être spécial. Et puis comment on vient à raccompagner des gens paranoïaques chez eux ? L'image du punk en costard et lunettes de soleil, petite oreillette sur le côté de la tête protégeant des gens un peu flippé l'amusa énormément.

« Il faut bien que j’ai un boulot de toute manière. Même pourri et pas officiel. »

Damn it... Il venait d'avouer qu'il travailler au black là ? Non ? Assez ironique quand même vu que... Enfin... Sa couleur de peau voilà voilàààà tout ça.Bon, il était obligé de la sortir !  

« C'est assez cocasse quand on y pense que tu travailles au Black »

Lança t-il avec un grand rire franc. Cependant, est ce que, en tant que flic, le policier devait-il enquêter et réprimander le punk ? Oh, sûrement. Mais Chris n'était pas le flic le plus exemplaire du monde. Il essaye de comprendre tous les points de vue et de faire ce qui lui semble juste. Toutes les lois et les situations étaient loin d'être juste. Les pourris riches étaient souvent relâcher alors qu'ils avaient fauter alors que les plus pauvres n'avaient aucune chance. Comme avec les sangs-bleus. Quand des enfants plutôt défavorisé fauchaient de la bouffe pour se nourrir, il ne pouvait pas intervenir, c'est au dessus de ses forces, quitte à payer pour eux parfois. Bien sur, si il chope des petits idiots avec des montres ou vêtements chers, c'est différent. Donc par extension, s'il croise un gars qui travaille de manière clandestine dans un contexte purement social et pas professionnel, le policier ne fera rien. Il ne l'a pas pris sur le fait donc bon. Aucune preuve tout ça tout ça. Bon ok, il venait de faire un aveu ! Mais quand même !

En lui renvoyant la question, Christophe ne pu s’empêcher de sourire. Son talent pour les imitations et autres mimiques venait de son expérience en tant que rôliste. Passion qu'il éviter parfois d'avouer parce que souvent les gens disent que ''ça fait geeeeeeek'' ou ce genre de chose stupide. Mais bon, avec Acid, ça devrait allez. Et s'il se moque, il l'embarquerait pour son travail au black...

Simple blague hein

« Ahaha non, par contre je fais beaucoup de Jeux de rôle. Ça aide »

Il marqua une pose pour poser sa bière sur la table avant de conclure, avec un petit sourire :

« Sinon, je suis flic »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 82
Date d'inscription : 20/01/2016
Localisation : « I drank some bleach all the way down to the blue and now I'm starting to feel like Harry Potter »


Carte d'Identité
Véritable nom :: Adham Kaalim
Age : : 19 ans
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: So, where you're from (CHRISTOPHE)   Lun 9 Jan - 0:08

so, where you're from #ChristopheEst-ce qu’il... Est-ce qu’il venait de lui faire une blague ? Enfin, un jeu de mot plutôt. Et quel jeu de mot bordel de merde ! Il en connaîtrait plus d’un qui se serait offensé face à cette remarque. Comme on l’avait deviné cependant, ce n’était pas du tout son cas et il avait même rigolé avec Chris, affichant un air amusé.

Néanmoins, la suite fut tout autant intéressante. Des... jeux de rôle ? Tiens, ça lui rappelait quelque chose mais quoi. Peut-être un autre de ses amis qui aimait ce passe-temps. Qui sait, il devait en avoir parmi les Dins.

« Aah ! J’comprends mieux. » dit-il avec un sourire.

Un sourire qui disparut... assez vite, on ne va pas se mentir. Pardon ? Qu’est ce qu’il venait d’entendre ? Le mot, FLIC. Soudainement, Acid s’était immobilisé. Ses yeux écarquillés fixaient intensément le vide devant lui, ne sachant quoi faire, ni répondre.

Et dire qu’il venait d’avouer qu’il ne travaillait pas forcément de manière légale. Il était dans la merde. Vraiment. Avalant presque sa salive de travers, il reposa son verre et toussa en se détournant de Chris, le choc n’arrivant pas véritablement pas à passer. Ou devrait-il dire l’angoisse ?

« Ho... » Sa toux calmée, Acid se redressa. Cette fois c’était lui qui était tendu sur son siège, sentant son rythme cardiaque accéléré sans pouvoir le contrôler. « Putain et j’viens de dire que je travaillais au black. »

Bravo. Juste bravo. Se massant le nez de deux doigts, d’une façon ennuyée ou bien désespérée de lui-même, le dealer ne savait pas quoi dire. Devait-il être direct, comme il l’avait toujours été avec Chris ? Allons-y au naturel.

« Tu vas me passer les menottes ? Que je sache si j’ai le temps de finir mon verre. »

Il eut un rire nerveux, détournant son regard vers son interlocuteur. Pitié, faites qu’il ne soit pas en service. Au pire, il pouvait lui dire que s’il oubliait ce qu’il venait de dire, il n’aurait pas de note à payer en sortant de cet établissement, non ? Pas assez ?

« Hm. Le scénario policier prisonnier. Jamais encore fait... »

Ahem. Sa voix était progressivement morte dans sa gorge, ne cherchant pas véritablement a se faire entendre alors qu’il rapprochait le verre de ses lèvres et buvait une nouvelle gorgée. En effet, son visage démontrait sa gêne par des rougeurs foncées sur ses pommettes mais malgré tout, il restait calme.

Dans le pire de pire des cas, il bondirait d’un instant à l’autre de cette chaise pour sauver sa peau, mais autrement, tout allait bien ! Il n’empêche que, c’était à la fois drôle et étrange a quel point les rôles pouvaient vite s’inverser.

Acid reposa son verre, observant toujours Chris. Il ne pouvait pas le lâcher du regard, pour beaucoup de raisons actuellement. Honnêtement, ça le rendrait triste s’il devait fuir l’homme. Il avait l’air atrocement sympa sur beaucoup de domaine.

Du pouce, le dealer recueillit la fine humidité alcoolisée présente sur ses lèvres et la lécha. Le goût de la bière était fort, amer. Et pourtant c’était étrange comment certains pouvaient en devenir addict.
© 2981 12289 0

_________________

PEACE AND LOVE ☮️

(thanks mangle xx)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 02/10/2016


Carte d'Identité
Véritable nom :: Christophe Kishi
Age : : 28
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: So, where you're from (CHRISTOPHE)   Lun 9 Jan - 1:26

Faites un jet de constitution pour vous empêcher de rire. Réussite critique  !

Devant la dégaine du punk, Chris explosa de rire intérieurement. Franchement, si ce n'était pas pour paraître grossier, il serait par terre en train de rouler sur le sol et se vidant de ses larmes tellement le visage de son professeur de skate était impayable. Plus le malaise grimper, plus le fou rire du policer augmenter. Réussissant à garder son calme, il conserva son petit sourire tout en observant Acid se décomposer devant lui. A la toux du jeune homme, le rôliste se pinça la cuisse pour rester le plus calme possible.
Bon, maintenant qu'une occasion pareille se présenter à lui, il n'allait pas la laisser filer, n'est ce pas  ? C'était trop beau pour juste lui dire ''PFFFF Je m'en bas les steak poto, tiens ressert moi une bière  ! '' Non. Il fallait qu'il le … le.... Le niveau de cette blague était tellement extrême qu'il n'y avait pas de mot pour le décrire. Il fallait qu'il le fasse, tout simplement.

« Ho...  Putain et j’viens de dire que je travaillais au black. »                                                        
Chris remarqua qu'Acid était tout raide. Cette rigidité était juste extraordinairement amusante. Le policier se contenter de regarder dans le plus grand des calmes son compagnon de skate. Ce qui, entre nous, rajouter une légère tension. Il posa ses coudes sur la table, joint ses mains et déposa son menton sur ces dernières, toujours dans un calme olympien, se contentant de fixer le black avec un très, très léger sourire.

« Tu vas me passer les menottes ? Que je sache si j’ai le temps de finir mon verre. »

Au moins, il garder son humour, c'était plaisant à voir. Cette façon de se débattre alors que tout est supposé être fini, c'était adorable. Cette façon de rire nerveusement était inoubliable. Par contre, il devait reconnaître qu'Acid savait parfaitement gérer la situation en gardant son calme plus ou moins contrôlé et son humour malgré le stress et la menace possible. Au moins, il ne s'était pas enfui ou n'avait pas tenter de le taper. C'était déjà un bon point.
Ceci, la dernière phrase du punk donna une idée à l'inspecteur.

« Hm. Le scénario policier prisonnier. Jamais encore fait... »        

Oh, god. Cette réplique. Il fallait qu'il le taquine. C'était même plus que ça. C'était un devoir. La voix du punk qui disparaissait à chaque secondes passée à le faire attendre, ses petits rougeurs provoquer par le stress, la rigidité de son corps, son regard braquer sur les mouvements du policier, ce tout qu'Acid essayait de planquer derrière une attitude décontracter tout en buvant sa bière. Non vraiment. Il fallait qu'il le fasse.
Il fixa encore quelques secondes son compagnon dans les yeux et prit un air sérieux et un regard froid. Surtout, ne pas rire. Ne pas succomber à la tentation. Il fallait attendre encore un peu. Il devait le faire...

« Hum... »

Il laissa passer un son mineur de sa bouche, pour annoncer le début de la marche.

« Acid... »

Des mots lents. Teintés d'une légère intonation contrariée.

« Je suis flic... »

Ce dernier se leva et il se déplaça lentement vers son futur-faux prisonnier, tout en continuant à le regarder dans les yeux pour ne pas perdre son attention et pour ne pas trop... L'effrayer ? Concernant ceci... C'était peut-être déjà trop tard, non ? Il posa délicatement sa main droite dans sa poche et attrapa les fameuses menottes.

« Ça ne me plaît pas plus qu'à toi tout ce bazar... »

Il était prêt de la chaise d'Acid et d'un geste vif et agile il referma d'abord la première main du punk et l'attacha avec les menottes à l'un des barreaux de la chaise, puis s'attaqua rapidement à le seconde avant que le punk n'ai le temps de réagir pour se défendre. Ouf, ça c'était fait ! Il avança ensuite sa tête près de l'oreille de son faux-prisonnier et lui murmura :

« Pas que ta proposition m'ennuie mais... au nom de la loi... »

Et, plongeant son bras vers l'avant et devant la tête du black pour atteindre la table et voler la précieuse boisson.

« C'est moi qui finirait ta bière ! »

Cria t-il avant d'avaler ce qu'il restait rapidement et de reposer le verre sur la table. Il se replaça devant Acid et fini par éclater de rire en se tenant le ventre d'un bras et en se tapant une cuisse de l'autre :

« Oh non mec franchement, t'aurais du voir ta tête quand je t'ai dit que j'étais flic. Un vrai régal ! »

Il rigolait tellement fort que le serveur jeta un regard interloqué sur eux. Il continua à rire ainsi pendant cinq bonnes minutes. Reprenant son souffle et essuyant les larmes qu'il avait sur les joues et aux yeux, l'homme fixa Acid.

« Ne t'inquiètes pas. Je m'en fous que tu travaille au black. Toutes les situations ne sont pas idéales. Je suppose que t'as tes raisons, tes problèmes et tout le reste avec. J'aimerais pas en être un de plus »

Fini t-il en posant une main sur l'épaule de son prisonnier.

« Désolé mais j'étais obligé de faire ça. C'était trop tentant. Tu étais tellement adorable à stresser comme ça, je devais te faire cette blague »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 82
Date d'inscription : 20/01/2016
Localisation : « I drank some bleach all the way down to the blue and now I'm starting to feel like Harry Potter »


Carte d'Identité
Véritable nom :: Adham Kaalim
Age : : 19 ans
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: So, where you're from (CHRISTOPHE)   Lun 9 Jan - 2:52

so, where you're from #ChristopheWell, fuck. Il était en service, c’est ça ? Ouais, c’était totalement ça. Devant le sérieux du policier, le black sentit un frisson d’alerte venir picoter sa nuque, tendant ses muscles et le poussant presque à glisser les mains dans son dos. Il était tout aussi contrarié que lui, sincèrement ! C’était pas son genre de faire une scène dans un bar. Surtout pas un bar dit propre, en faite.

Plus il s’approchait, plus il risquait de recevoir un mauvais coup. Pas qu’il était violent, au contraire, mais... merde quoi. S’il allait en taule, il était foutu. Mais est-ce qu’il le pouvait vraiment ? Ah, parfois, il était vraiment trop tendre. En le voyant fouiller sa poche, Acid aurait dût se saisir de ses armes. Il aurait dût lui décocher une droite directe.

Mais non. Il eut une hésitation, une partie de lui refusant de frapper la pseudo-menace, pour plusieurs raisons, et de l’autre une qui n’attendait que ça. Ce moment de doute lui coûta cher puisque Christophe en profita pour lui passer les menottes. Littéralement. Il venait de l’attacher à la chaise et il en manqua de peu pour que le dealer perde son self-control.

Il était tellement prêt qu’il avait visualisé déjà plusieurs moyens pour s’échapper, quitte à le faire quelque peu saigner. Mais c’était impossible pour lui. Trop idiot, ou trop apeuré. Et s’il sortait une arme dans sa fuite ? Qu’est ce qu’il allait faire, hein ? Revivre en boucle encore une fois ce qu’il voulait noyer sous la surface, voilà ce qui allait arriver.

Le murmure à son oreille lui aurait davantage plût s’il n’était pas dans une telle situation. Et quelle propo- ... Merde. Il l’avait entendu. Bon, hé bien il peut déjà savoir que Chris est un homme assez... ouvert d’esprit. Mais alors que le dealer attendait la fin de ses mots avec un air plutôt contrarié, voir fâché, celle-ci ne vint jamais.

A la place, il vit Chris venir s’emparer de sa bière et lui se laissait envahir d’une soudaine surprise. Hein ?! De quoi ? Finir sa... Oh dites lui qu’il n’avait pas fait ça. IL A PAS OSE. Mais c’était bel et bien une farce. Se tordant de rire en face de lui, le policier semblait véritablement content de l’effet de sa blague.

« ... »

Ah putain. Le fou rire de Christophe attira les regards mais Acid ne s’en préoccupa pas le moins du monde, il s’occupait plutôt de son adrénaline qui avait durement monté puis était redescendu, d’un seul coup. C’était étrange de dire que maintenant qu’il savait que c’était une taquinerie, il trouvait ça excitant ?

Le goût du danger, supposait-il. Au moins, son interlocuteur le rassura sur son opinion concernant les travaux illégaux. On pouvait dire qu’il était bien tombé finalement, peu de flics étaient aussi compréhensifs. Quand il sentit la main de Chris sur son épaule, celui-ci lui lança un regard avec un léger sourire, commençant à sentir les idées venir à lui.

Il voulait jouer, ils allaient jouer.

« Tss.. T'es incorrigible. T'mas foutu les j'tons pendant 2s tu sais ! » dit-il en ayant un léger rire.

Acid pencha doucement sa tête sur le côté, haussant un sourcil tout en souriant.

« Je vois que t’es du genre joueur. J’comprends maintenant pourquoi t’aime les jeux de rôle. »

Alors qu’il avait capté l’attention de son interlocuteur avec ses paroles, il avait discrètement glissé sa jambe vers sa chaise, la bloquant à l’intérieur... et tira d’un seul mouvement. Espérons que Chris ne tient pas a son espace d’intimité, parce qu’ici il allait en franchir les barrières.

En effet, il l’avait rapproché de façon à ce que le policier ne soit à quelques centimètres de son propre visage, sur lequel un sourire taquin venait de se dessiner. Le bruit de traction n’avait pas alerté grand monde, noyé dans celui de la musique et étouffé par les habitudes de l’entendre.

Posant son pied sur l’un des coins de la chaise et proche de l’une des cuisses du policier, Acid eut un sourire amusé, relaxant un peu son corps.

« Et mon idée de scénario tient toujours. » glissa-t-il sur un ton de confidence, proche de l’oreille de Chris.

On ne pouvait pas savoir s’il était sérieux ou s’il jouait juste. Lui-même ne le savait pas, a vrai dire. Toutefois, la position qu’ils avaient ne semblait alerter personne, à moins que ce ne soit que de furtifs regards qu’on osait lancer à la scène.

« Plus sérieusement. » Cette fois, il avait reprit une voix presque naturelle, tirant légèrement sur ses poignets encore attachés. « Tu pourrais m’enlever les menottes ? Pas que la position me gêne mais... Sur une chaise, c’est pas hyper confortable non plus. »

Il se mit à rire une fois de plus, un rire joyeux. Cette situation l’amusait, c’était certain.

« Puis ça serait con que je me pète la gueule. Please ? »

C’était vrai et faux à la fois. Il avait connu pire comme situation, c’était sûr, mais c’était pas non plus super agréable. Heureusement il n’avait pas serré comme un dingue non plus.
© 2981 12289 0

_________________

PEACE AND LOVE ☮️

(thanks mangle xx)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 19
Date d'inscription : 02/10/2016


Carte d'Identité
Véritable nom :: Christophe Kishi
Age : : 28
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: So, where you're from (CHRISTOPHE)   Lun 20 Fév - 20:23

Après avoir bien ri et bien bu, Chris, complètement décontracter, qu'Acid se remette de ses émotions, ce dernier fini par rigoler avec le policier. Heureusement, il ne l'a pas mal pris. L'inspecteur avait peur que le black ne rigole pas à cette blague un peu exagérée. Mais bon, au final, il resterait libre. C'était l'essentiel, non ?

Rigolant gaiement avec le punk, Christophe ne remarqua pas le petit stratagème de l'attaché. Soudain, Chris se sentit partir en avant et s'approcher d'Acid.

Qu'est ce que ?!

Près, bien trop près du visage de l'autre homme, le policier se rattrapa sur le dossier du siège qui lui fessait face et qui servait de chaise à Acid. Sortant de nul part, un souffle accompagnant une parole vint chatouiller l'oreille de l'inspecteur. De nul part, vraiment ? Chris pouvait apercevoir l'expression joueuse et taquine de son nouvel ami qui venait de dévoiler une faiblesse sociale de l'attacheur : Il était incapable de garder son calme et son sérieux quand on lui disait des trucs dans le genre. Surtout dans une situation corporelle pareille. C'est pourquoi, en réaction à cette déclaration, le visage de l'inspecteur se teinta d'un rouge cramoisie, son cœur rata un battement et sa bouche tomba pour exprimer son incompréhension et sa surprise. Qu'est ce que quoi ? Le sourire amusé d'Acid perturbé grandement l'homme. Ce dernier laisser échapper un léger son presque inaudible qui accentuer son étonnement.

Mais assez rapidement le punk enchaîna avec une demande et la tension qui exister jusqu'à lors dans la tête de Chris retomba en un instant.

« Hein ? Oh oui, bien sûr »

Dit-il en se remettant debout. Arf, s'il avait été dans un Jdr il aurait sûrement sorti un truc du genre ''C'est vrai que ce serait dommage de casser une si belle gueule'' en répliquant avec un petit clin d’œil ou un discret tirage de langue, mais nous n'étions pas dans un Jdr.
Le changement d'attitude du black laissa penser au policier que ce dernier n'était pas sérieux. Il détendit alors un peu ses muscles qui avait légèrement raidi stress pendant la scène. Faut pas provoquer ce genre de chose, c'est mauvais pour le cœur ces conneries.

Il sorti ses clés et détacha le punk de la chaise avant de s'emparer des menottes et de les ranger dans une de ses poches intérieur. Et voilà, sa blague était officiellement terminé. Mais bon, les meilleures blagues sont les plus courtes tout ça tout ça.

« Kssss, sérieux. I'm a fucking idiot»

lança t-il doucement sans même sans rendre compte. Il faudrait peut-être résoudre ce problème un jour, non ? Il se réinstalla sur sa chaise et récupéra sa bière, toujours quelque peu gêné intérieurement par ce qui c'était passer mais en restant calme à l’extérieur. Si le black avait prévu d'en reparler et de se ''moquer'' gentillement de sa réaction, il le ferais sûrement. Mais en attendant, il aurait sa bière pour le consoler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 82
Date d'inscription : 20/01/2016
Localisation : « I drank some bleach all the way down to the blue and now I'm starting to feel like Harry Potter »


Carte d'Identité
Véritable nom :: Adham Kaalim
Age : : 19 ans
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: So, where you're from (CHRISTOPHE)   Sam 4 Mar - 14:47

so, where you're from #ChristopheTimide hein ? C’était pas un souci. En voyant l’expression confuse et les quelques rougeurs restantes sur le visage du policier, qui adroitement, venait le détacher, Acid étira un sourire en coin. Avec la précédente proximité, il avait bien senti qu’il était tendu.

Peut-être qu’un massage lui ferait pas de mal ? Plus tard ou dans quelques instants, qui sait. Il n’avait pas dit son dernier mot, maintenant que Christophe ne s’était pas montrer contre la possibilité de finir cette soirée... sur autre chose qu’une bonne blague.

Affichant un air malicieux, à l’image d’un félin qui aurait quelque chose derrière la tête, le dealer prit le soin de se redresser sur sa chaise.

Malgré la réflexion étonnante de son interlocuteur, il ne releva rien, se contentant simplement de rire doucement. Ni moqueur, ni taquin. A la place, il sembla vouloir revenir vers son propre verre... avant de se rappeler que l’homme l’avait fini à sa place.

Une expression un tantinet frustré s’afficha sur son visage. Et il voulait s’enfiler la sienne sans avoir le moindre problème ? Mais c’est qu’il rêvait, le p’tit agent. Après avoir jeté un regard en biais à son verre vide, Acid attendit presque patiemment qu’il reprenne une gorgée d’alcool.

Et quand il fut sûr que le liquide soit présent dans la bouche de Chris, doucement de l’index il poussa le verre et prit son menton de son autre main, le tournant vers lui pour l’embrasser sans aucune hésitation. En entrouvrant ses lèvres, il sentit le goût de la bière se déposer sur sa langue, lui volant non seulement sa gorgée mais aussi un baiser.

Le din ne poussa pas plus loin son geste, même si ce n’est pas l’envie qui lui manquait. Seulement, ça ne l’empêcha pas de lécher les lèvres du policier quand il se détacha tendrement de lui, un sourire coquin à la commissure de ses lèvres.

« Tu es aussi adorable quand tu es tendu. » dit-il, relâchant le menton de Chris.

Même s’il était joyeux à cet instant, son regard n’avait pas changé. Brillant d’un éclat suggestif, il était dur de se tromper sur ses attentions, même pour quelqu’un qui n’avait pas l’habitude de ce genre d’altercation.

« Si ça t’a plût, tu peux m’en demander plus tu sais. » fit-il d’une voix plus basse, après avoir étiré un sourire.

Restant honnête, Acid était direct mais pour le mieux. Ils auraient tout le temps de se chercher et s’amuser si le policier accepte la proposition, après tout. Même si c’était INCROYABLEMENT dur de ne pas profiter de la situation.

Puis merde. Posant sa main sur celle de son interlocuteur, l’autre servant à soutenir sa tête alors qu’il avait le coude posé sur le comptoir, le dealer la fit discrètement venir sur son genou puis remonter jusqu’à l’une de ses cuisses, dangereusement proche de sa ceinture.

« Comme tu ne m’as pas l’air indifférent... »

Hormis une certaine timidité, il n’avait rien vu qu’il pourrait lui prouver le contraire. Mais si lui était partant pour une soirée agitée, jamais il ne forcerait quelqu’un à le suivre. Ce pourquoi il s’arrêta ici, retirant sa main de celle du policier, qui pouvait choisir de la laisser là où elle était ou de la retirer.

« Je ne cherche pas à te forcer a accepté cependant. Je comprendrais si ça te gêne, ou que tu n’es pas à l’aise parce je suis un homme, que c’est ta première fois- » le rassura-t-il, se coupant à ces mots. « Ou quoi que ce soit d’autre. »

Le respect avant le désir, toujours dans cet ordre. Même si certains en avaient strictement rien à foutre. Il eut un sourire, à la fois joyeux et paisible.
© 2981 12289 0

_________________

PEACE AND LOVE ☮️

(thanks mangle xx)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: So, where you're from (CHRISTOPHE)   

Revenir en haut Aller en bas
 
So, where you're from (CHRISTOPHE)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Christophe Mae
» Christophe Laurent
» Bienvenue à Jean-Christophe et à Antoine de Font-Reaulx!
» The Armorial of Haiti: Symbols of Nobility in the Reign of Henry Christophe
» 04.01.2012 ~ Christophe Colomb a des descendants parmi nous.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Here We Go ! :: RPG Quartiers : Sud :: Tanoshi Kinjo-
Sauter vers: