Here We Go !

« Les enfants des ténèbres et les anges de la rue ; t'apprendront tout ce que tu n'as jamais su »
 

Partagez | 
 

 Sangria à la framboise - PV Viper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Din Waves
Animatrice Radio
Messages : 20
Date d'inscription : 01/11/2016
Localisation : Juste là où il faut ;3


Carte d'Identité
Véritable nom :: Aaliyah Reynolds
Age : : 20 ans
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Sangria à la framboise - PV Viper   Sam 31 Déc - 1:10



Sangria à la framboise



❝ Sorry, Viper, were you telling me something ? ❞



Attends. Qu'es-ce que tu fout là, déjà ? Ce goût acidulé, sur la langue, ça aurait pas quelque chose à voir avec la brume multicolore et les petits éclairs qui teintent ta vision, ou alors tout simplement avec la sucette dont le bâton dépasse de tes lèvres ? Mais dis-moi, ma cocotte, sûrement soûlée, probablement droguée et en pleine fête ? C'est pas nouveau, ça.
On va essayer de remettre les pièces comme il faut.

20h, tu te prépares à sortir, mets deux barrettes dans tes cheveux pour dégager ton œil gauche et passes tes toutes nouvelles basquettes, encore blanche la veille, mais déjà couvertes de tes dessins d'étoiles et d'arc-en-ciels fluos. Ce soir, ce sera un mini-short en jean déchiré, un T-shirt presque trop grand -et pourtant plutôt moulant- à l'effigie de Venom et, visible comme il est on peut le considérer comme un habit en lui-même, un soutient-gorge rouge pétant.

20h30, tu sors enfin de ton conteneur, prête à partir t'amuser avec quelques "amies".

"Hey, Eddie, t'en as pris, du temps !"

Salmon, cette petite conne toujours à chialer parce qu'on lui répond jamais au téléphone. Tu luis tires la langue, mais hypocrite comme tu sais l'être, t'as juste envie de l'envoyer chier ou de lui jetter une canette à la figure. Mais nan, tu gardes ton air enjoué et, ô miracle, tu parviens à fermer ta si grande gueule.

21h05, vous arrivez toutes les quatre au Glow Palace. C'est presque chic, là-bas, mais tu connais le videur, il t'as aider à grimper ton immense lit sur ton toit. Faut dire il t'as aussi aider à l'essayer. Il te laisses passer, mais avant ça, tu mets le harpon sur un groupe de quatre mecs, pas forcément tous beaux gosses. Tu t'en fous un peu, c'est le début de la soirée. Vous déconnez un peu tous les huit, puis tu te désolidarise du groupe quand Sick t'alpague en te proposant un grind. Lui, c'est carrément ton genre, alors forcément, quand il te demande si il peux se frotter à toi...

21h45, Sick et toi quittez la boîte, à peine pompettes. Vous dérivez un peu, puis rentrez cette-fois-ci au Greeny Waste et pour une fois c'est pas toi le pass. Vous y restez un peu, Sick discute avec le barman et lui propose de te faire goûter un mix spécial, le "Biblical Monstrosity", un cocktail extrêmement acide et sucré, entièrement rose, plutôt alcoolisé. L'hommage te fais rire, tu apprécies, forcément, narcissique comme tu es, une boisson à ton effigie...

22h15, tu laisses Sick pour prendre Vinyl. Tu lui répètes une énième fois que tu trouves ça atrocement dommage qu'il soit homosexuel, parce que tu pourrais lui donner une "putain de nuit d'enfer", rien que ça, et il te répond par son éternel grand rire avant de te poser des questions sur ton précédent partenaire.

"Totalement hétéro, Vin, pas de chance pour toi."

Tu lui réponds en lui tirant la langue, sans perdre ton sourire. Lui il rigole encore une fois.

23h, un collé-serré et un autre grind plus tard, vous quittez le club pour prendre la direction du Rainbow Drop, une boîte gay comme on en fait plus. Tu manque de fondre en y apercevant Sweet Satyr, mais tu ne voudrais pas faire faux bond à Vinyl, qui pourrait bien être en train d'arranger un plan à trois avec un de ses amis, une rare occasion pour toi de pouvoir goûter au gigantesque afro-américain, s'en serait presque raciste, tiens. Le coup est prévu pour le...le combien, déjà ? Bravo, Levi, t'as intérêt à l'avoir noté quelque part...

23h20, Sweety te repères enfin, après presque vingt minutes à se faire observée. Elle te saute au cou en te couvrant de baisers. Ça tombe à pic, Vinyl t'annonce qu'il rentre chez lui. Enfin, chez lui, chez le partenaire qu'il vient de se trouver pour le rester de la nuit. Tu le gratifie d'un bisou sans fil avant d'embrasser ton amie. C'est presque ton alter-ego, une néo rose, juste comme toi, elle est juste finie, elle.

23h35, vous quittez toutes les deux le Rainbow Drop pour aller à un endroit secret, comme te dis ta petite compagnie, les mains sur tes yeux. Le Pink Paradise. Tu manques de faire un arrêt cardiaque en le voyant, puis saute partout. Satyr y travaille, te dit-t-elle, ce qui achève ta retenue. T'es prête à raquer pour une danse privée mais le gérant, un sacré bougre, ce gars, te l'offre de bon cœur, ça fait plaisir à sa favorite paraîtrait.

Minuit, tu ressorts les joues encore rosies et le cœur toujours palpitant, collée à ta partenaire comme une bernacle à son rocher. Tu décides de rester jusqu'à la fin de son service et elle te laisse une de ses sucettes fluorescente bien spéciales -et là je comprends les petites lumières- toute rose.

1h du mat'. On y est.
Tu bats des cils pour éclaircir ta vision. Tout ce que tu peux voir, c'est une forme rougeoyante. Une mise au point plus tard, tu reconnais un visage. Tes lèvres dessinent un grand sourire, s’apprêtent à souhaiter le bonjour, tu peux même pas te dire que t'as pris exactement le bon soutient-gorge, puis un air intrigué, presque gêné, se forme sur tes yeux.

"Excuses-moi, Viper, tu me disais un truc ?"

Sans rire, perdue dans tes pensées tu devais donner l'air d'être parfaitement en train d'écouter. Mais nan, t'as encore rien suivit. No. Fuck. Given. Mais tu affiches quand même un sourire en léchant le sucre laissé sur tes lèvres par le bonbon flashy que tu es entrain de siroter avec ton bon vieil air de salope. Tu ne tardes pas à ajouter, ajoutant une pointe d'humour dans le ton pour garder de la constance.

"Et...ça fais un moment que t'es là ou tu viens d'arriver ?"

T'aurais du poser cette question en premier, nan ? Bravo, Levi, toujours dans le bon ordre. Je sais pas pourquoi, je sens que ça commence bien, cette soirée...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Toxic Lights
Casseur
Messages : 9
Date d'inscription : 27/12/2016


Carte d'Identité
Véritable nom ::
Age : :
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: Sangria à la framboise - PV Viper   Lun 16 Jan - 19:56

  • J. Clifford / Viper
  • Leviathan
Soirée d'enfer
Besoin d’informations oblige, je me devais de trouver ma “ spécialiste “. En effet, dans ce domaine, une personne savait faire parler d’elle et c’est pour cela que je me m’étais rendu dans ce lieu festif. Une fête était donnée et connaissance ma “ cible “ je savais que j’avais toutes mes chances de la trouver là. Avançant en tenue potable pour une soirée, je cherchais la rose du regard. Cette miss, s’était une pro, mais aussi une chieuse. Je la connaissais capable du pire à ses heures et pourtant, mon besoin était tel que je ne pouvais faire appel qu’à elle. D’autres se seraient montrés racistes et ne m’aurait pas donner un service complet, alors qu’elle, je savais que je pouvais lui faire confiance.

Me faufilant dans la foule, ce n’est qu’après un long moment je fini par voir au loin une tignasse immanquable. Loin d’imaginer dans quel état elle était, je m’approchas et me mettais à portée de vue jusqu’à ce qu’elle me remarque enfin. Le bruit m’empêchait de correctement l’entendre et ce n’est qu’après un moment que je compris qu’elle m’avait enfin remarqué. Et ben putain, elle doit avoir le cerveau grillé pour avoir un tel temps de réaction. Fronçant les sourcils au départ, je fus plus attiré par la couleur vive de son soutif. Oh ? Amusé, je souriais en coin avant de répondre tranquillement. Malheureusement, tu poses une question qui m’enchante pas. Ma réaction est sans appel, venant te mettre une pichenette sur le front comme pour te réveiller.

“ Pas longtemps... Mais redescend sur terre veux-tu ? “

Fixant ses yeux, je plongeais dedans avant de prendre une de ses mains et l’entrainer ailleurs. Je cherchais à nous eclipser histoire de pouvoir mieux nous entendre. Puis on sait jamais comment ça va tourner avec elle ou moi, alors autant éviter les dégâts collatéraux ? Une fois que j’eus trouvé un coin semblant tranquille, je vins alors à sourire en coin en soupirant de soulagement.

“ Putain que c’est bruyant, j’en aurais presque mal aux oreilles.. “

Laissant mon regard se balader sur sa personne, je vins à capter que cela faisait quelques semaines que je ne l’avais pas vu. Sa tenue était comme toujours sexy as fuck. Mais pas le temps de penser à ça que j’attaquais le sujet de ma venue après tout.

“ J’ai besoin de tes services pour trouver quelqu’un... Et j’ai pas de temps à perdre, alors je fais appel à l’informatrice de service. “

Et non, je venais pas simplement pour m’amuser ou ses beaux yeux. Cela allait sans doute la faire tiquer, mais bon, j’étais déterminé à retrouver la personne que je cherchais. Manque de peau, les informations c’est elle la pro et non moi. Je ne suis pas un sherlock holmes donc autant faire appel à elle non ? C’est une valeur sûre me suis-je dis jusqu’à maintenant. Claquant des doigts pour attirer son attention, je tenais à m’assurer d’une chose.

“ T’es défoncée ou quoi ? “
Commentaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Din Waves
Animatrice Radio
Messages : 20
Date d'inscription : 01/11/2016
Localisation : Juste là où il faut ;3


Carte d'Identité
Véritable nom :: Aaliyah Reynolds
Age : : 20 ans
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: Sangria à la framboise - PV Viper   Mar 17 Jan - 22:30



Sangria à la framboise



❝ That's how I like parties : too loud to hear myself think ! ❞



Hey, c'est presque nouveau, ça. Tu clignes vivement des yeux en secouant la tête en réaction à la petite pichenette de l'ACCESS DENIED sur pattes.

“ Pas longtemps... Mais redescend sur terre veux-tu ? “

Tu commences à ouvrir la bouche en reprenant ton sourire pour lui rétorquer encore une de tes petites vannes, peut être même une pique tant qu'on y est, mais ses yeux se mettent à dévorer les tiens et sa main t'arrache de là. Tu prends vivement ton téléphone, laissé sur le comptoir, puis le suis presque docilement, l'air plus intrigué que jamais, sans perdre ton rictus et tes yeux encore plus brillants que d'habitude, plus à cause de l'ingrédient spécial de la sucette que tu fais rouler sur ta langue que de la fatigue.

"Hey, si c'est pour me montrer le loup, il y a plus poli comme manière de faire ! Offrir des fleurs, des chocolats, m'emmener faire un tour de grande roue, fais preuve d'imagination !"

Même en y allant avec toutes les manières du monde, tu refuserais, de toute façon. Tu réservais cette nuit à Sweet et on la lui volera pas. Enfin, tu te dis ça mais ton petit crane de piaf saurait pas garder cette interjection en mémoire plus de quelques dizaines de minutes. Heureusement que l'intéressée tournoyait en petite tenue autour d'une barre verticale un peu plus loin pour te le rappeler.

“ Putain que c’est bruyant, j’en aurais presque mal aux oreilles..

- C'est comme ça que j'aime les fêtes : trop assourdissantes pour m'entendre penser !"

Ha ! La blague, toi, aimer ne pas t'entendre ? Tu le lui rétorques avec un gigantesque sourire, presque l'air de te foutre de sa gueule. Et puis celui-ci se transforme en un rictus presque malicieux, la langue un tout petit peu tirée. Il t'inspecte et t'observe, te donnant presque envie de te doucher dans ses regards. Mon dieu, tu tuerais pour avoir ce genre d'attention plus souvent...mais aussi tôt arrivé, aussi tôt repartit, il continua sur son ton beaucoup trop sérieux pour toi.

“ J’ai besoin de tes services pour trouver quelqu’un... Et j’ai pas de temps à perdre, alors je fais appel à l’informatrice de service. “

Tu t'apprêtes à répondre mais tu aperçoit ton amie donner le show au coin de ta vision. Tu détournes la tête, la lumière venant souligner tes pupilles plus dilatées que jamais. Enfin, depuis la veille, et celle qui précédait, et celle d'encore après. Impossible que Viper ne t'ai pas déjà vu dans cet état...en parlant de lui, il claque des doigts pour attirer ta sainte attention, tu clignotes des yeux et parvient à reprendre ta concentration sur ton interlocuteur.

“ T’es défoncée ou quoi ? “

Tu le fixes à peine quelques instants avant d'éclater de rire, un rire entre le sincère et le nerveux, surtout produit par ton état, qui n'allait d'ailleurs pas en s'améliorant, chaque coup de langue sur le bonbon rose te faisant un peu plus monter dans les nuages. Tu te calmes, en tout cas tu redevient capable de parler, en quelques secondes et t'appuies un peu sur l'anti-brouillard arrière.

"Carrément ! Mais n'essayes pas d'en profiter, hein !"

Et puis tu t'éloignes d'un pas en te mordant la langue, un peu penchée en avant, tes bras encadrant ta poitrine pour la mettre un peu plus en valeur, comme si le rouge qui la couvrait ne suffisait pas à attirer l’œil sur elle.

"Mais tu sais que tout travail mérite salaire...tu m'offres quoi en échange ?"

Ce soir tu n'aurais craché sur rien. Décalquée comme tu l'étais tu pouvais même faire ça pour un simple verre, le problème serait la prise de conscience de demain, et peut être la rancune de t'être faite un peu abusée. Déjà que vos rapports étaient étranges, ça n'aiderait en rien. Tu t'avances à nouveau en poussant ta mèche gauche pour dégager ton oreille, essayant de faire comme si tu étais capable d'une quelconque aide. Bien sûr, tu pouvais l'être, il fallait juste que tu réussisses à faire fonctionner correctement ton petit cerveau réduit en bouillie par une bonne dose de substances illicites.

"Tu cherches qui ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sangria à la framboise - PV Viper   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sangria à la framboise - PV Viper
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FRAMBOISE MAMIE CANICHE AVEUGLE FOURRIERE 62 URGENT
» Baptêmes de Framboise, Angélique, Ailé, Minuit, Sensuelle et Granit /!\
» 2# Entrainement de Nuage de Framboise [A votre avis !]
» 1st Training of Nuage de Framboise [Framby et un égratiné ?]
» i'm a loser baby, so why don't you kill me - lundi 4 juin, 17h37

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Here We Go ! :: RPG Quartiers : Est :: Salt Road :: Boites de nuit-
Sauter vers: