Here We Go !

« Les enfants des ténèbres et les anges de la rue ; t'apprendront tout ce que tu n'as jamais su »
 
Radio

Partagez | 
 

 Hunting you down [Pv Nashandra Shade]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Sangbleus
Premier Cercle
Messages : 16
Date d'inscription : 14/05/2017


Carte d'Identité
Véritable nom :: Alice Bathory
Age : : 16 ans
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Hunting you down [Pv Nashandra Shade]   Dim 11 Juin - 1:45

Nashandra Shade & Alice BathoryThe Hunting Begins
Hunting you down

Le début de journée avait été d'un ennui sans nom. Rien ne semblait se passer dans le quartier de Fontaine-Exupery... Ce qui, en soit n'était en rien bien étonnant. C'était toujours calme lorsque aucun bal n'était organisé. Et même dans ces conditions, l'action était légère, presque invisible, caché derrière les murs des bâtiments. Dans les paroles et les gestes. Quiconque venant d'un milieu extérieur, inférieur, ne saurait la décelé. Mais ceux qui y était habitué, ceux qui connaissait le jeu... Il sentait un frisson parcourir leur échine dès lors que le spectacle commençait. Et Alice était de ceux-là. Seulement voilà. Rien de tout cela aujourd'hui. Enfin... Heureusement que l'on pouvait trouver d'autres centres de divertissement même si bien moins intéressant.

Allongé de travers sur le canapé de sa chambre, une manette entre les mains et Monsieur Nounours lové non loin, Alice s'amusait à écraser des grand mère sur le bord de la route. ... Ah non, c'est pas une blague. Que voulez vous ? Tout le monde a déjà fait ça au moins une fois en jouant à GTA sur une PS9. Mettez vous à la page. Enfin bref, une position charmante pour une Comtesse, n'est ce pas ? Une chance qu'aucun des siens ne puisse la voir ainsi. C'est qu'il ne valait mieux pas faire ne serait-ce qu'une seule chose de déplacé avec ces vipère là si vous ne vouliez pas subir le courroux de leur venin. Elle était plutôt bien placé pour le savoir. Et entre ses habitudes et son père... Elle en avait des raisons de se faire mordre par les serpents. Mais la jeune fille savait comment conserver les apparence. Pour le moment du moins. Autant s'en contenter.

Alice avait prévu de passer donc ainsi sa journée lorsque quelqu'un osa pénétrer dans sa chambre. Monsieur Nounours se redressa brusquement, hérissant d'abord son poil avant de se calmer immédiatement en apercevant la personne à l'entrée. Daniel Hortelano. Le professeur d'Alice. La jeune se contenta de lui jeter un rapide coup d'oeil avant de se re-concentrer sur son jeu. Pardon ? Du manque de respect ? Enfin, vous êtes aveugle, bien au contraire. S'il avait s'agit de n'importe qui d'autre, hormis son père évidemment, il aurait été accueillit à grand coups d'ordre le sommant de sortir s'il ne voulait pas de problème.

- Alice ? Il y a une voiture pour toi en bas. Le chauffeur m'a donné ceci.

Mettant le jeu en pause, la jeune fille se redressa et récupéra le morceau de papier que lui tendait son mentor avant de le lire. Tien, tien, tien... Voyez vous ça. Un léger sourire apparut sur les lèvres d'Alice, ce qui était, ne nous mentons pas, rarement rassurant.

- Une bonne nouvelle ?


Elle redressa la tête vers son professeur, perdant ce petit sourire narquois. Elle ne tenait pas à lui faire part du contenu du message. Il n'approuverait sans doute pas. Pas plus que son père. Enfin... Elle ne le lui avait jamais demandé directement, mais elle doutait qu'il voit tout ce ceci d'un très bon œil. Si bien qu'elle se contenta de se relever pour s'étirer.

- On peut dire ça ! Mogwai.

En entendant son nom l'animal bondit sur sa propriétaire pour venir se percher sur son épaule.

- Dans tout les cas, je sors.

Le regard méfiant, l'homme la regarda se diriger vers la porte en silence.

- Tache de ne pas rentrer tard, ton père n'aime pas te savoir sortie sans surveillance.

- Oh, je suis certaine que tu sauras le maintenir suffisamment occupé pour qu'il ne s'inquiète pas de mon sort.

Elle entendit un soupir dans son dos mais n'en tint pas compte. Arrivant à la porte de sa chambre, elle saisit son carquois et son arc pour se diriger vers la sortie. Elle quittait son univers luxueux pour retrouver celui de la crasse et de l'infériorité. Et pourtant elle semblait enjoué. Oui, cela ne pouvait signifier qu'une chose : la chasse était ouverte !

Elle rejoignit bien vite une voiture l'attendant effectivement au pied de la propriété. Elle s'y engouffra pour y retrouver quatre autres personnes. François et Eric de La Mole, Fabienne de Rênal et Maxime Sorel. Tous des Sang Bleus, sans exception. Tous d'insupportable gosses de riche qui adoraient marcher sur les pauvres. Un peu à l'image d'Alice en soit. Si la jeune fille s'entendait relativement bien avec ces quatre là, ce n'était d'ailleurs pas la première fois qu'il faisait ce genre de sortie, elle n'était pas dupe. Son rang parmi les Sang Bleu attirait les convoitise presque autant que son titre de Noblesse. Si pour elle ces invitations était l'occasion de se détendre, pour les autres, c'était le moment de s'attirer ses faveurs ou bien de la faire tomber.

Malgré tout, le trajet fut agréable. On parla notamment du prochain bal organisé ainsi que des derniers ragots. Rien de bien nouveau aux oreilles d'Alice qui fut la première à sortir lorsque le véhicule les déposa à l’orée du quartier puant et désolé qu'était Dead End. Tsss... Il n'y avait que ces insectes de pauvres pour vivre dans un endroit aussi écœurant. Ce qu'il ne fallait pas faire pour trouver de la chair à canon.

Le groupe commença à s'engouffrer dans le quartier. Ils n'avaient pas prévu d'aller trop loin. A cinq, c'était un peu trop dangereux. A la frontière, s'en prendre à eux, c'était signé son arrêt de mort, mais plus profond... Ils seraient bien plus dur des les retrouver si on les attaquait. Alice comme ses comparses n'étaient pas ignorante de ces histoire de petit Néonuxis se prenant pour des héros.

Malheureusement, comme on pouvait s'y attendre, pas un seul rat ne pointa le bout de son museau. Même Monsieur Nounours, toujours sur l'épaule de sa maitresse ne percevait rien. Comme c'était décevant... Mais il suffisait d'être patient, quelqu'un finirait bien par montrer le bout de son nez. Et là... Disons que les choses intéressantes commenceraient.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Neonuxis
Pianiste
Messages : 25
Date d'inscription : 31/07/2016


Carte d'Identité
Véritable nom ::
Age : :
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: Hunting you down [Pv Nashandra Shade]   Mer 19 Juil - 15:29










Hunting you down

Nashandra enfila un manteau avant de sortir.
Il lui fallait prendre l'air, sinon elle risquait d'exploser.
Cela faisait maintenant presque trois heures qu'elle tentait de composer, mais l'inspiration lui manquait cruellement aujourd'hui. Vous savez ce qu'on dit : quand ça veux pas, ça veux pas.
Elle se dit que cela était très certainement dût au manque de sommeil. Elle avait dû jouer plus longtemps que d'habitude la veille car la soirée s'était rallongée.
Elle s'était donc retrouvée à quitter le bar vers 3 heures du matin avant de s'écrouler sur son lit sans même prendre la peine de se changer. Maintenant qu'elle y pensait, la petite rallonge que lui avait accorder son patron n'était qu'une maigre consolation...  
Sortant dans la rue crasseuse, la pianiste se mit en route. Elle avait pour idée de rendre visite à une amie qui habitait non loin de la frontière du Dead End.
Comme à chaque fois qu'elle marchait dans cette direction, elle trouvait ce détail amusant.
Se rapprocher si près de la civilisation "normale" tout en restant dans cette de bulle protectrice que s'était créé les Néo, c'était tout de même ironique.
Certes, il lui arrivait de sortir du quartier de temps à autres, mais elle n'y restait jamais longtemps, se sentant toujours observée et trop peu en sécurité.
Avançant à grandes enjambées, Nashandra atteignit enfin la rue où habitait son amie.
Ne ralentissant pas le rythme, elle monta cette dernière en direction du bon bâtiment.
Soudain, dépassant une ruelle perpendiculaire à celle dans laquelle elle se trouvait, la pianiste s'arrêta net et recula de quelques pas.
Elle vit passer durant quelques secondes un groupe de jeunes personnes aux cheveux d'une couleur parfaitement normale. Mais ce n'était pas tant le fait de croiser des non-fluos qui la laissa le plus perplexe.
Se faufilant dans la ruelle, elle se cacha derrière une poubelle et observa ce mystérieux groupe s'éloigner.
C'est bien ce qui lui avait sembler. Une des personnes portait un arc et des flèches.
Voila qui était quelques peu inhabituel...
Fixant encore un peu ces jeunes, il ne lui semblait pas les connaître. Pourtant, tout le monde connaissait pratiquement tout le monde dans le Dead End.
Non. Elle en était persuadée, ces jeunes-là ne venaient pas d'ici. Mais que faisaient-ils armés de la sorte ?
Préférant ne pas moisir ici, Nashandra se releva vivement, faisant tomber une bouteille posée négligemment sur la poubelle, fit demi-tour, repartie dans la rue dont elle était venue et préféra prendre la direction de sa maison.
Lorsqu'on était Néo, on prenait l'habitude de fuir ce que l'on ne connaissait pas, surtout lorsqu'il s'agissait de personnes.
Habituellement, les seules personnes normales qui s'aventuraient dans le Dead End étaient les flics. Certes, ces jeunes n'avaient pas l'air de forces de l'ordre, mais Nashandra préférait ne prendre aucun risque. Maintenant qu'elle y pensait, ce groupe semblait un peu trop bien vêtu pour être originaire de ce quartier... Non, décidément, mieux valait ne pas chercher à en savoir plus...

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sangbleus
Premier Cercle
Messages : 16
Date d'inscription : 14/05/2017


Carte d'Identité
Véritable nom :: Alice Bathory
Age : : 16 ans
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: Hunting you down [Pv Nashandra Shade]   Dim 13 Aoû - 21:37

Nashandra Shade & Alice BathoryThe Hunting Begins
Hunting you down

Et bien, Alice et ses compagnons avaient rarement connu une chasse aussi ennuyeuse. Aucun de ses rats ne daignait se montrer, pas même l’un de leur soi-disant défenseur. Pathétique. Ils étaient pauvres, bourrés de maladies et de crasse et comble du comble, ils ne pouvaient même pas servir à se divertir. En un mot : inutile. Ils étaient inutiles. Oh non, pardon, ils servaient  à entacher la belle ville d’Avalon. On éliminer bien les nuisibles après tout, non ? Alors pourquoi certaines personnes étaient surprises ou choquées qu’on veuille les éliminer, eux ? Il fallait voir ça comme des travaux d’intérêt généraux. Ni plus, ni moins.

Mogwai lui-même ne cachait son ennui, toujours accroché aux épaules de sa propriétaire, il se tenait comme s’il était une écharpe de fourrure, se laissant pendre. Il avait hésité pendant un temps à descendre pour marcher un peu mais c’était vite repris. Ce sol était trop sale pour ses petites pattes. De toute façon, Alice ne lui aurait pas permis. Pas tant que marcher là-dessus le tuerait mais s’il venait à re-grimper sur elle ensuite, il ne ferait que la salir. … Il fallait qu’elle se renseigne sur s’il existait des chaussons pour panda roux tiens. Mais elle n’eut pas le temps d’y réfléchir. Un bruit attira son attention et pas que la sienne d’ailleurs. Celle de Mogway et de tout le petit groupe d’adolescents.

- Et bien, il semblerait que tous les rats ne soient pas dans leur cage, c’est plutôt une bonne nouvelle.

Déclara l’un des membres du groupe, Fabienne de Rênal. Alice eut un sourire mauvais pendant quelques secondes, la proie avait dû fuir mais cela ne devrait pas décourager le chasseur.

Le petit groupe tomba d’accord pour une battu, mais encore fallait-il que quelqu’un rabatte la cible vers eux. Ces enfants étaient des nobles, de capricieux enfants qui ne connaissaient rien au dédale que constituait le quartier de Dead End. Mais ils étaient également orgueilleux et revenir sans trophée était hors de question. Pourtant Alice se croyait entouré de pleutres. Tous voulaient leur trophée mais il n'y en avait pas un pour faire l'effort d'aller le chercher. Pitoyable.

Au final, Alice abandonna rapidement le groupe encore en pleine discussion. Lorsque ses camarades la questionnèrent sur sa mise en chasse en solitaire, elle se contenta de dire qu'elle se chargerait de ramener quelqu'un sur eux. Qu'il s'agisse de la personne qui venait de fuir ou d'une autre. Elle demanda simplement à Maxime Sorel de l'accompagné. Alice était téméraire, mais pas folle. Les rats sont laids et puants mais pas idiots, il n'était pas impossible de tomber dans une embuscade et si cela arrivait, elle préférait malgré tout être accompagné.

L'intéressé dû se sentir flatté qu'un membre du Premier Cercle des Sang-Bleu lui demande explicitement de l'accompagner car il n'émit aucune résistance. Bien au contraire, il hocha simplement la tête et rejoignit la jeune Sang Bleu avec une certaine fierté. Pourquoi l'avait-elle choisi lui en particulier ? Oh et bien, il avait pour habitude d'être curieux, un peu trop curieux. Donc si un accident devait arriver, cela serait arrangeant pour Alice qu'il arrive à lui. Bien sur, elle espérait que les choses n'en arriveraient pas là … Mais bon. Mieux vaut se prévoir une roue de secoure. Et puis dans le pire des cas, chacun des adolescent était équipé de talkie-walkie, par pure prudence.

Quoi qu'il en soit, le duo s'enfonça dans les ruelles. L'un des avantage de cet endroit était qu'il était sombre... Et les Néonuxis avec  leur couleur fluorescente était repérable avec une facilité déconcertante. Et bientôt, les deux Sang Bleu aperçurent une lueur verdâtre et s'élancèrent à sa poursuite. Il distinguèrent bientôt une jeune femme à la longue chevelure fluorescente. A croire qu'il n'avait même pas de quoi se couper les cheveux dans ce dépotoir... Dès qu'il furent à porter de tir, Alice plaça l'une de ses flèches sur l'encoche de son arc et le banda pendant quelques secondes puis lâcha la corde. La flèche partie rapidement en direction de sa cible. Elle passa à quelques centimètres à peine de la Néonuxis. Pas que ce fut une déception, au contraire. Cette flèche n'était pas censé la blesser, juste attirer son attention sur la présence des deux Nobles juste derrière elle. Et peut être aussi lui faire peur, mais juste un peu voir même la déséquilibré sous l'effet de la surprise.

- Et bien, et bien, et bien... Il semblerait que nous ayons trouver ce que nous étions venu chercher...

Déclara Alice avec un sourire mauvais non dissimulé. Sur son épaule, la jeune fille pouvais sentir Monsieur Nounours s'agiter. Il semblait également mourir d'envie d'en découdre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Neonuxis
Pianiste
Messages : 25
Date d'inscription : 31/07/2016


Carte d'Identité
Véritable nom ::
Age : :
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: Hunting you down [Pv Nashandra Shade]   Jeu 17 Aoû - 14:51










Hunting you down

Presser le pas. S'éloigner le plus possible de cette bande de joyeux drilles. Voila ce que l'instinct de Nashandra n'avait de cesse de lui crier.
Elle n'avait pas ralentit depuis qu'elle avait quitté sa cachette, et était bien décidée à mettre un maximum de distance entre elle et ces inconnus. Tout le Dead End ne serait pas de trop.
Alors qu'elle tentait de se calmer, pensant qu'elle s'était peut-être affolée pour rien, la pianiste cru entendre des bruits de pas derrière elle. Elle n'osa pas se retourner, car après tout, il ne s'agissait peut-être que d'autres promeneurs, mais maintint toutefois son allure.
C'est alors que quelque chose lui frôla l'oreille et atteint le bout de la rue avant même qu'elle ne s'en rende compte.
N'esquissant plus le moindre geste, Nashandra fixait ce qui lui était passé à quelques centimètres de la tête.
Un flèche.
Elle n'avait pas rêvé. Cette bande se baladait vraiment avec des arcs et des flèches.
Tout alla alors très vite dans l'esprit de la pianiste.
Ce groupe de jeune gens était là pour... tuer des Néo ? Mais pourquoi ? Certes, il y avait toujours des personnes qui n'aimaient pas les fluorescents et la police faisait souvent des descente dans le Dead End, mais une chasse à l'arc, c'était une première ! Pourquoi à l'arc ? Cela n'était-il donc qu'une partie de plaisir que de tuer des Néo ?
Sans se retourner pour voir le visage de ses agresseurs, Nashandra couru et disparu à l'angle de la rue.
Pourquoi ? Pourquoi tuer des Néo de manière aussi... aussi...
Aucun adjectif ne lui venait à l'esprit pour qualifier cette espèce de chasse à l'homme.
Toutefois, une chose était claire : ce groupe ne lui voulait pas du bien, et Nashandra n'avait nulle envie de demander des explications.
Il fallait fuir, et pour cela, la Néo avait un avantage : elle connaissait le quartier. Elle allait d'abord tenter de les perdre dans les ruelles sinueuses avant de revenir vers chez elle, où elle pourrait d'autant mieux se cacher.
Elle tourna à gauche, puis à droite, puis encore à gauche sans jamais regarder derrière elle. La pianiste espérait toutefois que sa fluorescence ne la trahirait pas trop si elle parvenait à mettre un maximum de distance entre elle et ses agresseurs.
Tout en courant, elle porta la main à sa ceinture.
Son couteau était toujours là. Voila qui la rassurait quelques peu.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sangbleus
Premier Cercle
Messages : 16
Date d'inscription : 14/05/2017


Carte d'Identité
Véritable nom :: Alice Bathory
Age : : 16 ans
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: Hunting you down [Pv Nashandra Shade]   Sam 2 Sep - 13:01

Nashandra Shade & Alice BathoryThe Hunting Begins
Hunting you down

Pourquoi les gens ne pouvaient-ils simplement pas tenir en place. Ce n'était pas comme si Alice avait vraiment l'intention de la tuer en plus. Enfin, pas tout de suite du moins. Sinon la Néonuxis se serait déjà retrouvé avec une flèche en travers du corps. Quoi qu'il en soit, loin de galvaniser la Sang Bleu, cette course poursuite l'agaçait, sans doute plus que de raison. D'autant plus que ce n'était pas comme si leur proie avait une chance d'en réchapper. Certes, elle avait l'avantage du terrain mais Alice et son camarade étaient rapides et les rues de Dead End sombres. Difficile pour une Néonuxis de passer inaperçue, mais pour la suivre, il suffisait de poursuivre la tache de couleur mouvante.

La jeune fille ne pus pourtant pas s'empêcher de remarquer à quel point ils s'enfonçaient dans le dédale des rues. Chose qui ne lui plaisait guère. Le retour ne serait pas facile. Comme témoin de son énervement, Monsieur Nounours hérissa son poil. Lui non plus n'aimait pas s'enfoncer dans le tas de saleté qu'était ce quartier de cafard.

Malgré le casse tête que représentait les ruelles sombres et tortueuses pour les deux Sang Bleu, il ne se laissèrent pas distancer, parvenant même à gagner du terrain. Un sourire mauvais apparut sur le visage d'Alice lorsqu'elle aperçut de nouveau la chevelure verdâtre. Bien... Elle était largement à porté de flèche. Le tout était d'attendre le bon moment... Mais quel bon moment ? Les ruelle étaient si tortueuse, impossible de trouver un bon angle de tir. Ou presque. Pendant quelques mètre, une ligne droite se prolongea devant eux avant avant de bifurqué à droite. Il y avait bien une petite ruelle sur le côté gauche mais la Néonuxis l'avais déjà dépassé, ne laissant aucun doute sur la direction qu'elle comptait emprunter. Alice arma puis banda son arc. Lorsqu'elle lâcha sa flèche, celle-ci se planta juste devant les yeux de la femme au cheveux fluorescent au moment où elle tourna à droite. La forçant à stopper net.

Un arrêt qui n'avait fait que la piéger. Alice plaça une nouvelle flèche sur son arc avant de déclarer :

- La prochaine flèche transpercera ton crâne si tu ne te tiens pas tranquille.

C'est vrai quoi. Ils voulaient juste s'amuser. Y avait-il quelque chose de mal à ça ? Alice soupira alors que Mogwai fixait l'inconnue de ses yeux mauvais. Maxime, un peu en retrait, venait tout juste de sortir son fleuret. Il était loin d'être le meilleur avec mais il savait se débrouiller un minimum. On ne lui en demandait pas plus. Le duo se rapprocha de la Néo d'un pas lent, Alice gardant en permanence sa flèche pointée sur elle. Ils se postèrent tout les deux près de la ruelle bifurquant sur la gauche, à quelques mètre de leur proie.

- Je déteste courir tu sais. Je n'ai pas choisis une arme de distance pour courir après les rats. Je l'ai fait pour les atteindre de loin. Aussi félicitation, tu m'as agacée. Beaucoup agacée.


Alice aurait aimé en dire plus. Mais elle n'en eut pas le temps malheureusement. Ou heureusement. Car une heureuse surprise débarqua de la ruelle près de laquelle le duo de Sang Bleu s'était posté. Pas un autre membre de leur groupe. Non. Encore mieux ! Un gosses. Un gosses au cheveux orange flamboyant, il devait avoir une dizaine d'année. Mais c'était que les rats se reproduisaient bien dis donc. ... En revanche ils n'étaient pas prudent avec leur progéniture. Ce qui n'était pas étonnant au final. Les nuisibles se multiplient tellement vite après tout. La rouquine jeta un coup d’œil à Maxime et sans un mot, il saisit le gamin par le col et pointa la pointe de son fleuret sur sa gorge. Alice ne parvenait pas à comprendre comment il parvenait ne serait-ce qu'à toucher cette chose qui se prétendait humaine mais soit. L'enfant était en difficulté, c'était le plus important.

Le pauvre quelque part. Il devait simplement se balader et était arrivé au mauvais endroit au mauvais moment. Personne ne pourrait le sauver. Dommage. Enfin... Peut-être que quelqu'un le pouvait. Le sourire mauvais d'Alice s'agrandit.

- J'avais l'intention de relâcher ma frustration sur toi tu sais. Mais puisqu'un de tes amis nous à rejoins, nous allons jouer tous ensemble.

Sans détourner son regarde de la femme et sans lâcher son arc, elle demanda à son compagnon :

- Combien de temps nous a-t-elle fait courir ?

Le jeune homme répondit rapidement. Cinq minutes. Parfait.

- Voilà les règles. Tu nous a fait courir cinq longues minutes. Pour chaque minute, je vais tirer une flèche. Je te laisse le choix de qui doit se la prendre. Si tu tiens le jeux jusqu'au bout, vous serez tout les deux laissé en vie.

Ce qu'il adviendrait d'eux suite à leurs blessures et au manque de soin en revanche ne concernait pas Alice. Ceci dit, l'avantage de ce jeux était que si la Néo tenait à ce point à sauver sa peau, il suffisait qu'elle demande à ce que le gosse se prenne toute les flèche et elle n'aurait qu'à fuir. Sans avoir à regarder les conséquences de ses actes. Et ça, ce n'était pas drôle. Autant rajouter une autre règle :

- Oh, et j'oubliais, si tu as l'intention de t'enfuir en laissant le gamin, il meurt. Et crois moi, nous ferons en sorte d'informer tout ce quartier de cafard de qui est responsable de ça. Je me suis toujours demandé ce que ça faisait de n'être qu'une cible même parmi les siens.

Alice laissa échapper un rire mauvais. Et un peu ironique. Elle le savait très bien en réalité. Chez les Sang Bleu, chacun était la cible des autres, c'étaient une façon de vivre qui était normal pour elle. De même, il y a des sacrifice qui doivent toujours être fait pour maintenir sa position. Le choix qu'elle imposait à sa proie, elle y avait fait face de nombreuse fois. Même si, évidement, le contexte était bien différent. Mais en soit, se laisser abattre ou abattre les autres, tel était la façon de vivre des Sang Bleu.

- Allez, j'ai une flèche déjà prête. Fait ton choix. Et vite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Neonuxis
Pianiste
Messages : 25
Date d'inscription : 31/07/2016


Carte d'Identité
Véritable nom ::
Age : :
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: Hunting you down [Pv Nashandra Shade]   Mar 17 Oct - 14:30










Hunting you down

A gauche, à droite, à droite puis à gauche...
Nashandra connaissait ces rues comme sa poche, elle ne doutait pas de parvenir à semer ses poursuivants en trouvant les bons passages.
Cependant, ces deux agresseurs parvenaient à la poursuivre... Maudite couleur fluo ! Si seulement elle avait pris son manteau à capuche, elle aurait pu rabattre celle-ci et priver ces deux inconnus de leur seul repère.
Une ligne droite se présenta. La pianiste la parcourue à toute vitesse, espérant atteindre l'angle de la rue à temps. Elle en profita pour sortir son couteau et le dissimuler derrière sa manche.
Cependant, au moment où elle s'apprêtait à tourner, une flèche vint se planter dans le mur pile à la hauteur de ses yeux, ce qui l'arrêta net.
De deux choses l'une : soit l'archère était très douée et venait d'effectuer un tir parfaitement calculé, soit elle était essoufflée, voir suffisamment mauvaise pour rater sa cible en ligne droite, auquel cas, elle pourrait tenter de s'échapper.
Etrangement, Nashandra n'avait aucune envie de parier sur la deuxième option...
Les deux affreux se rapprochèrent d'elle. L'archère avait une nouvelle flèche encochée et le garçon sorti un... fleuret ?
C'était donc ça, être riche ? Avoir plusieurs siècles de retard ?

"La prochaine flèche transpercera ton crâne si tu ne te tiens pas tranquille. Je déteste courir tu sais. Je n'ai pas choisis une arme de distance pour courir après les rats. Je l'ai fait pour les atteindre de loin. Aussi félicitation, tu m'as agacée. Beaucoup agacée."

Sans esquisser la moindre expression, la pianiste ne pu s'empêcher de penser :

"Pauvre chou. C'est sûr qu'en tant que Sang bleu, très probablement, tu ne dois pas être habituer à courir après ton but. L'argent le fait si bien à ta place...."

Soudain, un mouvement attira le regard de Nashandra.
Un enfant ? Bon sang, qu'Est-ce qu'il faisait là ? Pourquoi un enfant ici aujourd'hui ?
La néo avait envie de lui crier de courir, de fuir le plus loin possible, mais c'était déjà trop tard.
Le garçon au fleuret saisi le gosse et le menaça de son arme.
L'archère repris la parole :

"J'avais l'intention de relâcher ma frustration sur toi tu sais. Mais puisqu'un de tes amis nous à rejoins, nous allons jouer tous ensemble. Combien de temps nous a-t-elle fait courir ?"

Ce à quoi son équipier lui répondit "5 minutes".

"Voilà les règles. Tu nous a fait courir cinq longues minutes. Pour chaque minute, je vais tirer une flèche. Je te laisse le choix de qui doit se la prendre. Si tu tiens le jeux jusqu'au bout, vous serez tout les deux laissé en vie. Oh, et j'oubliais, si tu as l'intention de t'enfuir en laissant le gamin, il meurt. Et crois moi, nous ferons en sorte d'informer tout ce quartier de cafard de qui est responsable de ça. Je me suis toujours demandé ce que ça faisait de n'être qu'une cible même parmi les siens."

Nashandra n'en croyait pas ses oreilles. Quel genre de... d'êtres s'agissait-il là ? Qui oserait proposer un tel... "jeu" ? Un jeu sadique, n'allant que dans un sens, toujours celui du gagnant...

"Allez, j'ai une flèche déjà prête. Fait ton choix. Et vite."


Elle avait le choix : se prendre une flèche, ou désigner l'enfant. Ce qui bien entendu était hors de question...
Mais il n'était pas question non plus qu'elle se porte volontaire ! "Vous serez tous les deux laissés en vie", hein ? Evidemment... A supposer que ces Sangs Bleu sadiques respectent leur parole, probablement aussi fourbe que leurs propriétaires, et à supposer également que les deux néos survivent à quelques flèches dans le corps... Si aucune flèche ne touche de points vitaux...
Tous ceci défilait à toute vitesse dans l'esprit de Nashandra.
Choisir ? Comment pouvait-elle choisir ? Elle était incapable de désigner l'enfant, et si elle se désignait elle-même, s'en était fait d'elle. A la moindre flèche, elle serait dans l'incapacité à se défendre si ces deux choses inhumaines décidaient de changer de programme...
Tout en réfléchissant, la pianiste senti son couteau du bout des doigts.
Non. Il n'y avait aucun choix à faire. Que ce soit elle ou l'enfant, aucun ne survivrait. Et si elle devait mourir, ce ne serait surement pas en se portant volontaire, sans défense comme un vulgaire gibier.
Plus elle y pensait, plus c'était évident, il n'y avait qu'une seule chose à faire : ne pas entrer dans ce petit jeu.
Peut-être avait-elle une idée... peu probable, mais il fallait tout de même essayer.
Jetant un œil à l'enfant qui ne semblait pas comprendre ce qui lui arrivait, elle fixa à nouveau l'archère rousse, se redressa et, tout en gardant son couteau parfaitement dissimulé, parla d'une voix posée et assurée :

"Je n'avais jamais rencontré de Sang bleu, auparavant. Je m'étais toujours demandée si ce qu'on racontait sur leur sadisme était vrai. Je vois à présent que c'est bien pire que ce qu'on raconte."

Nashandra reporta son attention sur la flèche toujours plantée dans le mur. Elle s'en approcha et la retira sans geste brusque.
Tout en fixant la pointe en métal, elle poursuivit :

"Vous en prendre à un enfant. C'est... très amusant. Je ne pensais pas être si dangereuse, si supérieure en nombre, plus lourdement armée que vous deux. Vous faites bien plus peine à voir que beaucoup de néonuxis..."

Elle se tourna ensuite vers la rouquine. Elle n'était pas si loin que ça...

"Et pourquoi faites-vous ça ? Parce que nous sommes fluorescents ? Si vous restiez quelques temps dans le Dead End, vous finiriez vous aussi par briller dans le noir. Et si j'étais née dans un autre quartier, je vivrait une vie normale, et je n'aurais pas besoin de mettre de capuche pour cacher ma différence. Alors dites-moi : pourquoi faites-vous ça ?"

Ce fut lorsque Nashandra supposa que l'archère commençait à répondre qu'elle agit.
D'un geste vif, elle lança son couteau droit en direction du visage de la rouquine tout en se décalant, sortant de la ligne de visée.
Et ce qu'elle espérait voir se produisit. La flèche armée sur l'arc parti de ficher dans le mur. Qui aurait pu rester en joug avec un couteau de cuisine se précipitant vers le visage ? Certes, ce n'était pas un couteau de lancer, il y avait donc peu de chances pour que la lame atteigne le visage plutôt que le manche, mais c'était un reflexe humain que de se protéger.
C'était maintenant ou jamais.
Forte de ses grandes jambes et de ses presque 2 mètres de hauteur, la pianiste se jeta littéralement sur la Sang bleu avant de tomber toutes les deux au sol. L'étrange créature qui restait toujours avec l'archère fut également projeté à quelques mètres.
En quelques secondes, grâce à la différence de taille et à l'effet de surprise, Nashandra parvint à immobiliser la rousse, se tenant dans son dos et la maintenant contre elle, la pointe de la flèche appuyée contre sa gorge.

"Un seul geste, et ton petit jeu d'aujourd'hui sera le dernier, espèce de malade !"

La pianiste avait vue juste. L'archère semblait être la chef du groupe, ou du moins celle qu'on avait tendance à écouter. Et son coéquipier n'avait pas su quoi faire durant ces quelques secondes : aider son amie ou laisser le gosse partir.
Nashandra s'adressa alors à ce garçon qui n'avait pas l'air très malin :

"Toi ! Laisse partir le gosse ou ta copine se noiera dans son propre sang !"

Du coin de l'œil, la musicienne vit son couteau à quelques mètres. Peut-être n'était-il pas trop loin si elle devait le récupérer dans l'urgence...
Serrant plus fort son étreinte et appuyant la flèche un peu plus fort, la néo guettait le moindre geste da la Sang bleu, si celle-ci tentait quoi que ce soit...
Nashandra avait réagie avec l'énergie du désespoir, mais les chasseurs avaient commis une erreur : à priver la proie de tout échappatoire, on l'oblige à se défendre.


Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hunting you down [Pv Nashandra Shade]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation : Pierre, papa de Shade
» Glaze et Shade
» Fiche technique de Shade
» [TUTO] Lasure
» Shade erre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Here We Go ! :: RPG Quartiers : Sud :: Dead End-
Sauter vers: