Here We Go !

« Les enfants des ténèbres et les anges de la rue ; t'apprendront tout ce que tu n'as jamais su »
 
Radio

Partagez | 
 

 Meet Under the Moon (Alice)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Shadows Walkers
Chef
Messages : 9
Date d'inscription : 28/01/2016


Carte d'Identité
Véritable nom :: Edward de Retompre
Age : : 19 ans
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Meet Under the Moon (Alice)   Mer 12 Juil - 20:40



Les chaudes nuits estivales n'étaient pas aussi agréables que les fraîches hivernales enveloppées dans un manteau de neige. Les Shadows Walkers se complaisaient dans la fraîcheur des ténèbres et la durée des nuits, réduite depuis l'équinoxe de printemps, était loin de les satisfaire. Cela dit, cela ne changeait en rien leurs activités nocturnes, et cette nuit encore, le gang allait frapper.

Le ciel était parfaitement dégagé et avait revêtit sa toison scintillante. Les étoiles qui fascinaient le monde étaient bien les seuls diamants que les Shadows Walkers ne pourront jamais dérober. Au lieu de cela, elles étaient devenues les gardiennes des Marcheurs de l'Ombre. Ces derniers avaient quitté leur antre du manoir, commettre leurs larcins à travers la bourgeoisie de la ville. Edward n'échappait pas à cette plaisante activité. Au contraire, il venait de donner le départ pour que débute la nuit du gang.

Dans l'obscurité des allées, il se faufilait tel un chat noir. On ne voyait de passage qu'un éclat argenté sous les rayons lunaires. Sa chevelure d'argent, il ne la considérait pas comme un défaut. Les rares passants pouvant apercevoir ce reflet y voyaient désormais un symbole : les Shadows Walkers étaient de sortie.

Edward prit pour cible l'imposante résidence d'un notaire bien connu de son avarice et sa soif de richesses. Le jeune homme l'avait pisté des jours durant afin de préparer ce coup de cette nuit qui sera le sien. Patient, il se trouvait dans l'angle d'une impasse, face à une large avenue, de l'autre côté de laquelle prônait la bâtisse. Son regard céruléen fixait avec attention les lumières des fenêtres. Il attendait. Il guettait. Il était un prédateur nocturne reportant son acte jusqu'au bon moment. Soudain, les lumières de la maison s'éteignirent. Non. Ce n'était pas encore le temps d'agir. Il fallait laisser le temps à tous les occupants de se sentir clairement à l'abri chez eux, en parfaite sécurité, persuadé qu'aucun rôdeur n'allait passer la porte. Mais Edward n'avait pas l'intention de se servir de la porte. La plupart des résidences importantes du coin disposaient d'un système d'alarme dans leur entrée. Ce n'était pas nécessaire de prendre un tel risque.

Au bout d'un moment, Edward se lança. Avec agilité, il passa aisément la barrière du jardin avant de s'agripper à une gouttière. Toujours aussi souple qu'un félin –et surtout à force de l'habitude-, le jeune homme grimpa le mur jusqu'à un balcon. Ce balcon donnait sur pièce vide. Brisant discrètement une vitre à l'aide de scotch, il passa ensuite une main dans l'ouverture pour ouvrir la porte-fenêtre et pénétrer à l'intérieur. Il passa en revue les pièces jusqu'à trouver la chambre du notaire où lui et son épouse étaient profondément endormis. Il n'y avait pas de meilleur endroit pour dénicher les bijoux de madame. Mais en posant son regard sur les résidents, elle arriva.

Cette pulsion meurtrière tant redoutée vint envahir son esprit. Ses prunelles restaient figées sur le couple tandis qu'une force d'apparence démoniaque le sommait d'attraper son canif et de passer à l'action. Canif qui ne servait d'ordinaire qu'à crocheter des serrures. Cette malédiction ne cessera-t-elle jamais ? Non, il le savait, pas tant qu'il n'aura pas trouvé un remède. Sa main plongea dans sa poche et fit apparaître la lame, scintillante sous le clair de lune. Il s'approcha du grand lit aux draps satins. Il n'y avait qu'un moyen de faire disparaître cette envie. La combler. Mais au dernier moment, Edward retrouva la raison, et se sauva sans demander son reste.

Dans le silence de la nuit, sa silhouette élancée courait à vive allure sans émettre le moindre son. On aurait dit un fantôme. C'était comme s'il voulait mettre le plus de distance possible entre lui et sa proie. Il avait échoué son cambriolage, mais avait vaincu une fois de plus cette ombre qui le hantait. Perturbé, le jeune homme se réfugia dans le Nagomi Park. Il freina sa course. Il s'arrêta un instant, une main sur la tête, comme si cela allait l'aider à reprendre ses esprits et à récupérer les affreuses émotions qu'il éprouvait en songeant qu'une fois de plus : il avait eu envie de tuer. Il se répugnait lui-même. Finalement il reprit son chemin le long d'une allée cernée d'arbres et de petits bancs, où de temps en temps il fut éclairé d'un réverbère sous lequel il passait, telle une âme errante.




_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sangbleus
Premier Cercle
Messages : 11
Date d'inscription : 14/05/2017


Carte d'Identité
Véritable nom :: Alice Bathory
Age : : 16 ans
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: Meet Under the Moon (Alice)   Dim 23 Juil - 14:57

Edward de Retompre & Alice Bathory...
Meet Under the Moon

Alice devait se l'avouer, quand bien même elle appréciait les soirées des Sangbleus pour tout ce qu'on pouvait y apprendre, il arrivait que l'atmosphère y devienne trop pesante. La jeune fille y était habitué depuis le temps mais cela ne l'empêchait pas d'être humaine et n'importe quel être humain a besoin d'un peu de calme et de paix, loin des conflits, de temps en temps.

Sans doute était-ce pour cette raison qu'elle était parti d'un de ces bals un peu plus tôt ce soir là. Discrètement en évitant de trop se faire remarquer. Sa présence ne changerait pas grand chose après tout. Juste qu'elle ne serait pas au courant des derniers évènements de la soirée. Mais la jeune comtesse ne s'en inquiétait guère. Elle trouverait un moyen de s'en informer.

Son chauffeur ne viendrait pas chercher tout de suite alors elle décida de se diriger vers le parc. Au vue de l'heure, elle n'y croiserait personne et serait au calme, au moins pour quelques minutes. Alice ne s'inquiétait pas non plus de faire de mauvaises rencontres, contrairement au trou à rat qui constituait le reste de cette ville, son quartier était des mieux fréquenté.

Une longue cape masquant sa robe et Mogwai, endormi, réfugié autours de son cou, la jeune fille se mit donc à déambuler sans but. Laissant de côté toutes ces histoires de familles et d'alliances. Elle aurait tout le temps d'y songer le lendemain.

Coincée dans sa bulle, Alice finit par bousculer quelqu'un, ce qui la ramena à la réalité. Mogwai se redressa d'un coup, son poil roux hérissé et les oreilles rabattus sur son crâne. Le panda roux n'avait de toute évidence pas apprécié ce réveil en fanfare. On aurait pu s'attendre à une réaction tout aussi désagréable de la part d'Alice, la connaissant, mais au lieu de ça, elle se contenta de s'excuser poliment.

- Je vous prie de m'excuser, je ne regardais pas où j'allais.

Elle avait prononcé ces mots sans même regarder la personne à qui elle les adressait à vrai dire. Sinon sa réaction aurait été tout autre.

Vu l'endroit où elle se trouvait, elle préférait garder son numéro de jeune fille polie et bien élevé. Il avait beau se faire tard, elle savait mieux que quiconque les heures tardives auxquelles pouvait se finir les bal des nobles. C'était un peu pour ça qu'elle avait cru en avoir bousculé un, et il aurait été idiot de s'en faire un ennemis en lui parlant comme elle parlerait à la plèbe.

Mais celui qui lui faisait face n'avait rien d'un noble.

Par réflexe, elle recula d'un pas. Bon, maintenant qu'elle s'était excusé, elle n'allait pas s'énerver contre lui. Alice souhaitait garder une certaine image d'elle même. A part passer pour une hystérique qui passe d'une émotion à l'autre en quelques secondes, traiter cet homme comme elle aurait dû le faire dès le début n'aurait rien apporté. Alors elle en profita pour le détailler. Des cheveux argenté, des yeux bleus aux pupilles étrangement semblable à celles d'un chat.

L'homme n'avait rien d'un noble, ou plus précisément, il n'avait rien des Sangbleus qu'elle avait pris l'habitude de fréquenter, il n'en avait pas la tenue. Mais il avait une certaine prestance dans sa posture, ce qui laissait penser qu'il n'était pas n'importe qui non plus.

Alice connaissait une histoire à propos d'un gang d'enfants riches et voleurs. Peut être celui-ci en faisait-il parti ? Les Shadow Walker lui semblait-il ? Ils étaient des alliés des Sangbleus même s'ils ne partageaient pas vraiment tout leur idéaux. A vrai dire, la jeune fille ne partageait pas les leur non plus : qu'est ce que c'était que cette bande de jeune gens émo qui se terraient tel des rats dans leur demeure dès que le soleil se levait ? Mais peu importait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Meet Under the Moon (Alice)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» Ahem.. Please to meet you ?.
» bad moon à 1500pts
» La Waaagh Kassos, les Bad Moon's Killa
» Jasper & Alice Forever

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Here We Go ! :: RPG Quartiers : Nord :: Nagomi Park-
Sauter vers: