Here We Go !

« Les enfants des ténèbres et les anges de la rue ; t'apprendront tout ce que tu n'as jamais su »
 

Partagez | 
 

 Marraine la bonne fée [Pv Lewis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Bandersnatchs
Leader
Messages : 20
Date d'inscription : 15/05/2017
Autres comptes : GH0ST ; Ulysse Alvarez


Carte d'Identité
Véritable nom :: Sean Arson
Age : : 24 ans
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Marraine la bonne fée [Pv Lewis]   Lun 17 Juil - 21:51




Marraine la fée


Featuring Freak & Lewis


Freak n'était désormais plus rien. Voila. C'était dit, c'était fini. Il avait ignoré les appels et les contacts des gens qui disaient s'inquiéter pour lui. Égoïste ? Peut-être. Idiot ? Sûrement.

Mais quelle question, bien sûr qu'il était idiot ; et regardez où cette épave menée par les indécisions avait atterrit.



Assis, sur le banc d'un square perdu. Pas très loin de... Où ? Le mot lui échappai,
comme pas mal de choses quand sa mémoire décidait de lui jouer un sale tour.
Tss, même son corps le trahissait.
Même son sale corps difforme, courbé comme si le poids du monde s'était posé sur ses épaules et s'amusait à l'écraser comme sa conscience le faisait déjà.

Freak avait atterrit dans ce parc dans la nuit. Il était resté là, apathique, perdu dans l'absence, attendant sans savoir quoi ; et maintenant il posait ça et là ses yeux gris sur les passants qui commençaient à travers le square, pressés d'aller travailler, pressés de rentrer chez eux, pressés d-son téléphone vibra à nouveau dans la poche de son sweat.

C'était la 42ème fois depuis qu'il avait regardé son téléphone pour la dernière fois. Qui était-ce ? Tss, comme si on pouvait encore s'intéresser à lui. Freak ne voulait pas leur parler. Il ne voulait pas faire l'effort de plonger sa main dans la poche de son habit pour en retirer l'appareil bruyant. A quoi bon ? Son corps ne répondait pas, son esprit à peine ;
il recherchait autant l'affection et la présence d'autrui qu'il la fuyait autant que possible.

Et à la place, il restait là, l'air morne et vide, observant ces gens trop bien habillés qui passaient sous ses yeux gris et cernés d'insomnies.

Regardez là, elle. Direction le lycée, sûrement. Jeune, un avenir sûrement brillant devant elle. Ou ce type, avec cette espèce de blouse blanche, en train de regarder ce sale piaf gris en prenant des notes. Tss. Ces sales scientifiques, prêt à tout abandonner, frère et fils, pour se barrer avec l'argent et la gloire.

Et ce gars, là. Avec ce petit air bien propre sur lui. Du genre à pas faire de vague, à marcher droit, en tenant ces... Cette boite de donuts ? Mais il comptait faire quoi, l'apporter à sa filleule avec une jolie robe bleue, et l'envoyer au bal où elle pourrait vivre ses rêves merveilleux sans se soucier du reste ?

La vie n'est pas un rêve. On peut tenter de se persuader qu'on a des amis, du bonheur ; qu'on nous aime, qu'on tient à nous, qu'on vaux quelque chose. Il avait plutôt bien réussi sur ce point là de la connerie, Freak.
Puis on finit par se réveiller.

Le géant des Bandersnatchs prit son visage dans les mains, ses coudes appuyés sur ses cuisses, sans trop savoir pourquoi il faisait ça. Puis il a attendit un truc.

Un putain de miracles, par exemple.


Fiche codée par Codeur Kipik, sur Epicode

_________________

Freak

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Civils
Avocat de la Défense
Messages : 15
Date d'inscription : 10/11/2016


Carte d'Identité
Véritable nom ::
Age : :
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: Marraine la bonne fée [Pv Lewis]   Dim 23 Juil - 12:54

Freak & Lewis E. N'Rocil...
Marraine la bonne fée

Cette journée là n'était en rien différente des autres. Lewis continuait sa petite vie que rien ne semblait décider à perturber. Il n'allait pas s'en plaindre à vrai dire. Suivre une routine en soit, c'était rassurant, pas de question à se poser, ni de grand dangers à l'horizon, c'était plutôt enviable.

L'avocat n'avait pas non plus d'affaires à traiter ces jours-ci. La plupart ayant été réglé assez récemment et son cabinet n'avait pas encore été recontacté pour une nouvelle histoire macabre. C'était assez reposant. Mais également assez ennuyeux. Triste de dire qu'on finissait par s'habituer à toutes ces histoires plus ou moins morbides et que sans elle... Et bien il y avait un certain vide. C'est peut être pour ça qu'il avait eu envie de se rendre au commissariat ce matin là. Lewis était plutôt connu là bas, que ce soit grâce à son propre travail et son habitude de venir trainer sur les lieux des enquête ou bien à cause de ses parents. Avoir toute la famille qui travaille dans le même milieu, à savoir celui de la justice, ça aidait à se faire un nom. Et puis il en profiterait pour passer le bonjour à quelques amis tout en les questionnant sur leurs dernières enquêtes. Cependant, venir les mains vide n'était pas dans ses habitudes.

S'étant arrêté dans une boulangerie en sortant de chez lui, il avait acheté une boite de donuts. Assez cliché de d'offrir des donuts à des policiers me direz-vous. Ceci dit, ce n'est pas parce que c'était cliché qu'ils n'aimaient pas ça.

Une fois son achat fait, l'avocat reprit sa route sans se presser. Il passa près d'un square où quelqu'un attira son attention. Du coin de l’œil, il aperçu, avachit sur un banc, un homme qui lui semblait des plus désespéré. Lewis était loin d'être un expert en comportement humain, mais si son métier lui avait apprit une chose, c'est que des gens dans un état pareil pouvais faire un grand nombre de bêtises.

En soit, ce qui tracassait cet homme n'était certainement pas ses affaires et sans doute l'inconnue préférait-il être seul. Mais l'avocat avait vu tellement de fois ce scénario de personne solitaire qui auraient pu éviter de faire un choix regrettable si quelqu'un était venu leur parler. Peut être Lewis était-il un peu trop parano... Mais il n'attendrait pas la rubrique nécrologique dans le journal du lendemain pour le savoir.

Changeant de trajectoire, Lewis se dirigea vers le banc. Il se racla la gorge comme pour annoncer son arrivé à son interlocuteur qui, au vu de sa position, ne l'avait probablement pas vu s'approcher.

- Monsieur ? Tout va bien ?

A question stupide, on attend une réponse stupide. Évidemment qu'il n'allait pas bien, il suffisait de se servir de ses yeux pour le voir. Mais Lewis attendait cette réponse, peu lui en importait le ton.

L'avocat avait parlé d'un ton neutre mais qui sonnait assuré. Déformation professionnelle sans doute parce qu'en soit il ne savait pas exactement comment réagir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bandersnatchs
Leader
Messages : 20
Date d'inscription : 15/05/2017
Autres comptes : GH0ST ; Ulysse Alvarez


Carte d'Identité
Véritable nom :: Sean Arson
Age : : 24 ans
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: Marraine la bonne fée [Pv Lewis]   Mar 15 Aoû - 19:23




Marraine la fée


Featuring Freak & Lewis


... Freak ne bougea pas quand, du fond de sa conscience malade, il entendit les pas qui s'approchaient de lui. C'était sûrement quelqu'un qui allait passer devant lui et l'ignorer, et se barrer, voila tout. En même temps, il n'était même pas sûr d'avoir envie de voir qui que ce soit, ni même qu'on l'approche. La tête dans ses mains trop grandes, le voyou ne bougeait pas et attendait.

Finalement, la présence s'arrêta à côté et un raclement de gorge se fit entendre, tentant d'attirer l'attention du malade qui de mauvais coeur ignorait les siens.
Malgré lui, le Géant des Bandersnatchs releva les yeux et remarqua que celui qui s'approchait n'était autre que... la Marraine la bonne fée. Que voulait-il faire, lui jeter un sort et changer sa garde robe ? Le fixant sans rien dire, Freak attendait sans même savoir quoi. Peut-être que le gars était juste curieux, et qu'il allait partir de suite. Peut-être.

Le Bandersnatch n'en savait rien et ne pensait à rien, se contentant d'être victime plus que témoin de la suite d'événements qui se précipitait vers lui.

- Monsieur ? Tout va bien ?


Bien sûr que oui, quelle question, il respirait la joie de vivre et... oh et puis, à quoi bon faire le con et railler sur la curiosité d'un gars ; plus rien n'avait d'importance maintenant.

Fixant Marraine la bonne fée, Freak haussa les épaules, ne se sentant pas d'ouvrir la bouche et de communiquer autrement qu'en déplaçant sa trop grande carcasse. Puis,
sans réellement savoir d'où lui venait la force et l'envie, l'ex-leader sentit ses lèvres sèches s'ouvrir et un simple mot en sortit.

- Non.


C'était clair, c'était net, c'était précis. Incapable d'en dire plus, le Bandersnatch tourna son regard gris devant lui et fixa le vide. Ce mec était sapé comme un cadre ou un truc du style, ça devait être pour ça qu'il parlait comme s'il était sûr de tout, à commencer par lui.

Peut-être que c'était finalement pas une bonne fée ? En tout cas, c'était un gus avec des donuts, et l'odeur sucrée qui en émanait rappelait au malade qu'il n'avait pas mangé depuis quelques temps. Pas faim, pas envie, rien sous la main, dans tout les cas il s'en foutait, c'était sûrement pas pour lui.

Il y avait aussi la possibilité que ce mec fut un putain de miracle venu tout droit du pays des miracles pour venir l'aider. Il allait remuer sa baguette magique de manière particulièrement ironique, le couvrir d'étoiles et de paillettes, et tout ses soucis s'évanouiraient ou seraient sauvagement assassinés dans une rue sombre.

C'était une possibilité, mais elle semblait fort peu probable, et l'ex-leader des Bandersnatchs ne se souciait ni ne comprenait l'intérêt que ce type venait soudainement de lui porter. Il n'était rien, après tout. Juste un putain de mec en noir et blanc avec de l'or trop bling autour du cou. Et ce gars était juste un cadre curieux envers l'épave que le Géant était, ou alors il était là pour se moquer de lui, comme tout les autres.
Ouais, voila.

En plus, il avait même pas de baguette magique.


Fiche codée par Codeur Kipik, sur Epicode

_________________

Freak

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Civils
Avocat de la Défense
Messages : 15
Date d'inscription : 10/11/2016


Carte d'Identité
Véritable nom ::
Age : :
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: Marraine la bonne fée [Pv Lewis]   Jeu 21 Sep - 22:29

Freak & Lewis E. N'Rocil...
Marraine la bonne fée

La réponse de l'homme fut simple mais efficace. Aussi nette que directe. D'un autre côté, Lewis ne s'attendait pas à plus. Enfin, si, il s'attendait à se faire renvoyer pour s'être mêler de ce qui ne le regardait pas, avec quelques insultes en cadeau. Pour une fois, il était ravi d'avoir tort sur le déroulement d'une situation. Ceci dit... Ça ne l'avançait pas beaucoup. Il n'allait pas seulement partir en plantant son interlocuteur de la sorte, si ? Enfin... Ça ne se faisait pas et cette personne n'allait pas bien, même elle le savait. Lewis se racla la gorge, tentant tant bien que mal de cacher son malaise.

- Bon, ça à le mérite d'être franc.

Marmonna-t-il comme pour lui même. Que faire, que faire... Il n'y avait vraiment que lui pour se mettre dans des situations pareilles. Quelle idée aussi de se mêler des personne déprimée ! Surtout quand on ne les connait pas. Lewis se racla la gorge, ne sachant que dire. On ne va pas se mentir, il se sentait particulièrement stupide.

Pendant quelques secondes de silence, qui ne laissait transparaitre rien d'autre qu'un profond malaise, il bougea presque imperceptiblement les yeux pour observer les alentours. Comme si cela aller lui être d'une quelconque aide. Enfin, l'espoir fait vivre. Son regard se posa finalement sur la boite de Donuts qu'il tenait entre les mains. Il les avait prévu pour d'autres personne initialement ... Et puis peut être que son interlocuteur n'était pas très friand de viennoiserie. D'un autre côté, il paraissait que le sucre redonnait un coup de fouet et que le chocolat était utile contre la déprime. Ça se tentait.

Sans rien dire, il s'assit à côté de l'inconnu et ouvrit la boite d'où se dégager une légère odeur sucré. Il prit un donut pour lui avant de tendre la boite vers l'homme déprimé à ses côtés.

- Vous en voulez un ?


Ou plusieurs ? Lewis ne tenait pas spécialement à garder une boite à moitié entamé s'il pouvait la donné entière pour faire un heureux... Ou un moins malheureux au moins. Il aurait d'autres occasions d'en offrir à ses collègues de police.

Enfin, à moins que son interlocuteur refuse sa proposition. Elle était tellement sortie de nul part qu'il ne pourrait pas lui en vouloir même en essayant. Ceci dit, il ne l'avait pas envoyé balader tout à l'heure, c'était déjà un bon début, ce serait dommage de s'arrêter en si bon chemin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bandersnatchs
Leader
Messages : 20
Date d'inscription : 15/05/2017
Autres comptes : GH0ST ; Ulysse Alvarez


Carte d'Identité
Véritable nom :: Sean Arson
Age : : 24 ans
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: olive - grey   Dim 15 Oct - 3:38




Marraine la fée


Featuring Freak & Lewis


Le gars se mit à marmonner un truc que le leader ne parvint pas à saisir. Le regard fixé devant lui, il continuait d'attendre comme une loque humaine, que quelque chose se produise, que la discussion continue, que l'homme parte ou fasse quelque chose, n'importe quoi.

Là, tout de suite, en repensant à sa vie et ce qui lui était arrivé, le délinquant se disait qu'il en avait marre de toujours devoir obtenir les choses lui-même. Un cadeau ? Personne ne lui avait jamais fait de putain de cadeaux, même quand sa mère était encore là on ne fêtait pas ce genre de choses ; les anniversaires, Noël, tout cela... Alors, quoi de plus à attendre de la vie, assis là à rien foutre ? C'était simple : rien ne bougerait sans lui,
et s'il n'avait plus la foi de bouger, alors autant attendre la mort, va ! Un bruit de tissus frottés et de cailloux piétinés se fit entendre à sa gauche, et le banc sur lequel il se trouvait vibra légèrement sous l'arrivée de la bonne fée.

- Vous en voulez un ?

Freak tourna la tête vers l'homme et le dévisagea, une étincelle d'étonnement luisant faiblement sous les cendres de l'apathie. Il cligna des yeux, reposant plusieurs fois ses paupières lourdes de fatigue sur ses yeux gris, cherchant dans le visage de cet inconnu qui lui offrait quelque chose la moindre trace de moquerie ou de pitié, ou tout le bordel qui aurait pu lui faire se sentir encore plus mal. C'était, une sorte de farce ou un truc comme ça non ? Une caméra cachée faite par cette putain de Raven pour se foutre de lui,
un truc dans ce style.

... Apparemment, c'était bien vrai.

- ... Merci

Ayant retrouvé l'usage le plus basique de la politesse, pour peu qu'il s'en fut un jour réellement servi, le géant des Bandersnatch baissa les yeux vers la boite de donuts que lui tendait la bonne fée sous couverture - car ça ne pouvait être qu'un truc dans le genre. Ou un type style riche faisant de la charité pour une émission à la con. Ça aurait été vexant mais il ne valait désormais pas mieux que les merdes qui apparaissaient à l'écran, pas vrai ?

Alors que son cerveau tentait de mettre en place l'ordre de refus, la main de Freak s'était déjà refermée sur une des pâtisseries, la sortant délicatement de la boite pour la flanquer devant sa bouche. C'était un de ces donuts qu'on appelle "galaxy", vous savez, un de ceux avec le glace multicolore en forme de nébuleuse. Ici dans les tons bleus, avec sur le côté un supplément de légères taches de chocolats offerte par le donuts voisin au glaçage en pleine fonte, il avait plutôt l'air... pas mauvais. Pas mauvais du tout, même.

Avec une certaine hésitation, le Bandersnatch regarda une nouvelle fois l'homme, comme pour être sûr qu'il était bien autorisé à manger un donuts, et commença à consommer le présent qu'on lui avait offert. L'homme aux cheveux noirs, quant à lui, était déjà en train d'en boulotter un. Suivant l'exemple, Freak consomma avec plus de lenteur la pâtisserie, savourant chaque bouchée... Ou simplement mâchant lentement, les réflexes et les mouvements ralentis par sa maladie. Cela devait être bon. Probablement. Tout lui semblait fade ces derniers temps.

Quand Freak eu finalement terminé son donuts dans le silence le plus complet, il se rendit à nouveau compte qu'il n'avait pas particulièrement envie de parler ; mais ça aurait été la moindre des choses pour remercier ce bon bro qu'était ce samaritain, non ? La présence de cet individu définitivement sortit du putain de pays des miracles, qui le nourrissait et lui offrait des présents comme on l'avait jamais fait, c'était bizarre comme tout. Est-ce qu'il faisait un sale rêve ou un truc du genre ? ... Nah, ça devait pas être ça. ... Et s'il avait vraiment une putain de marraine la bonne fée ? Enfin, plutôt un... parrain.

Un parrain le bon gnome auquel il ne savait absolument pas quoi dire.

En plus, la bonne fée, ça sonnait foutrement mieux.

Fiche codée par Codeur Kipik, sur Epicode

_________________

Freak

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Civils
Avocat de la Défense
Messages : 15
Date d'inscription : 10/11/2016


Carte d'Identité
Véritable nom ::
Age : :
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: Marraine la bonne fée [Pv Lewis]   Mer 22 Nov - 22:45

Freak & Lewis E. N'Rocil...
Marraine la bonne fée

La conversation restait relativement... Plate. L'inconnu n'était pas bavard. En soit, ce n'était pas si rare pour Lewis de croiser des gens comme ça. Lorsqu'il défendait des clients, certains lui affirmaient sans cesse qu'ils étaient innocents tandis que d'autres préféraient se taire. Que ce soit pour éviter de s'enfoncer, parce qu'ils étaient sous le choc ou tout simplement parce qu'ils étaient conscient qu'ils avaient mal agit et n'essayait pas de le convaincre du contraire. C'était toujours plus compliqué pour l'avocat de travailler avec ce genre de personne. Non seulement parce qu'il est difficile de défendre quelqu'un qui ne veut pas vous parler mais aussi parce qu'il savait qu'il défendait un criminel. Pas forcement un grand criminel, mais tout de même. Lewis était devenu avocat à cause de son attrait pour la justice. Autant dire que défendre une personne qui devrait se trouver derrière les barreaux ne l'enchantait pas... Mais bon. Il fallait bien payer ses factures. Dans la vie on a pas toujours la chance de faire ce que l'on veut.

Lewis se re-concentra sur la situation actuelle et mordit à pleine dent dans le donut qu'il avait pris tout en entendant son interlocuteur le remercier. Ce dernier pris également une pâtisserie et l'avocat posa doucement la boite à côté de lui. Puis se fut le silence. Un silence assez gênant pour tout dire. Pour le coup, l'homme regrettait de ne pas être accompagné de son ami Thomas. Le psychologue aurait sans doute trouvé un moyen d'entamer la conversation lui. Après tout, faire parler les gens, ça faisait partie de son métier. Lewis soupira. Il était habitué à être assuré, ou à au moins le sembler. Et au vue de la situation, cette façade risquait à tout instant de s’effriter. Une chose qu'il ne préférait pas voir arriver. Après une courte hésitation, l'avocat se racla la gorge et déclara en fixant la boite de donuts.

- Il faut vraiment que j'achète ce genre de chose plus souvent.

Non seulement comme ça il pouvait en offrir aux gens qui déprimaient dans la rue mais en plus, nom d'un chien, c'est que c'était bon ces cochonneries. Dire qu'ils les avait réservé aux membres du commissariat au départ. Les pauvres bougres, ils ne sauraient jamais à côté de quoi ils étaient passés.

Tournant de nouveau son attention vers son interlocuteur, Lewis ajouta :

- Oh, au fait, je ne me suis même pas présenté. Mon nom est Lewis, Lewis N'Rocil. Et vous êtes ?

Oui, c'était une manière très bateau de continuer, ou plutôt commencer, vu l'entrain de mettait l'inconnu à parler, une discussion mais pour le moment, il n'y avait que ça qui lui venait. Autant tenter le coup.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bandersnatchs
Leader
Messages : 20
Date d'inscription : 15/05/2017
Autres comptes : GH0ST ; Ulysse Alvarez


Carte d'Identité
Véritable nom :: Sean Arson
Age : : 24 ans
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: olive - grey   Ven 15 Déc - 3:06




Marraine la fée


Featuring Freak & Lewis


Le silence s'étalait, s'épaississait, et avec lui venait la gène et le sentiment étrangement réciproque de ne pas du tout savoir quoi dire à l'autre. D'un côté, c'était compréhensible, les deux individus ne se connaissaient et encore pas il y avait quelques minutes de cela, et voici qu'ils s'étaient trouvés unis par les liens sacrés de la boite de donuts et du parc public. Oh, et de la marraine la bonne fée, à ne bien évidemment pas oublier.

Maintenant que le premier donut, pourtant consommé lentement, était terminé, Freak eut le réflexe pur et simple de plonger la main vers la boite pour s'emparer d'une autre des victuailles habituellement réservées aux flics. C'était plutôt ironique, n'est-ce pas ? Il fallait qu'il fasse gaffe, s'il en mangeait trop, une casquette risquait de lui pousser sur le crâne et un uniforme de remplacer ses vêtements...

- Il faut vraiment que j'achète ce genre de chose plus souvent.

C'était la marraine qui s'était décidée à parler là où l'ancien chef attendait simplement. Était-ce de la gène ou de l'ennui qui perlait dans l'intonation de sa voix ? Voyons, il n'avait rien dit... Bon, il faut croire que sa simple présence était un désagrément pour les gens qui faisaient l'effort de l'approcher et de lui donner un peu de cette sympathie qu'il ne méritait absolument pas - même cette bonne fée, en y regardant bien.
Et puis, est-ce qu'il disait cela à cause du second donut ?

- Oh, au fait, je ne me suis même pas présenté. Mon nom est Lewis, Lewis N'Rocil. Et vous êtes ?

Non, il ne s'appelait pas Lewis, il s'appelait marraine la bonne fée, c'était cela et pas autrement. Tout de même, cette manière de se présenter et d'annoncer son nom était plutôt étrange, surtout pour un gars des rues : dans sa lenteur, le géant tourna la tête vers le dénommé Lewis et le dévisagea une nouvelle fois, l'observant de la tête au pied comme s'il eut pu obtenir la moindre information en plus sur cette personne... Ou simplement pour la voir, car il n'était pas en état de tirer la moindre conclusion pour le moment.

Mais si l'autre s'était présenté, c'était son tour, non ? Après un temps, le Bandersnatch ouvrit la bouche pour laisser sortir sa voix grave et monocorde, bête endormie qu'on avait douloureusement forcée à sortir de sa torpeur.

- Freak. Juste Freak.

En temps normal, sa présentation aurait été plus animée et plus appréciable, mais l'heure n'était pas aux réjouissances et tout le bordel qui allait avec. Sur le moment, il ne lui était même pas venu à l'idée que son surnom devait être connu de la Police, comme certains autres membres du gang, un peu trop turbulents pour être oubliés des services de l'ordre... Bof, ce mec était pas un flic, regardez le ; et puis, au pire, ça aurait changé quoi ? Il avait plus rien, là.
Et il devait peut-être ajouter un truc à la bonne fée, non ?

Certes, la parole était douloureuse, et le regard des autres l'était encore plus ; malgré tout, la voix enrouée de l'enfant des cités se remit à gronder.

- Merci pour les donuts, mon gars.

Cela faisait beaucoup trop longtemps qu'il n'avait pas mangé ou pas assez, en tout cas ; et les pâtisseries le lui avait bien trop rappelé... Il allait peut-être finalement être temps de répondre à Lupa, finalement. Il aurait masse de trucs à lui raconter, notamment sa rencontre avec sa Marraine qui le fixait toujours sans savoir quoi ajouter. C'était gênant pour lui, apparemment, plus trop pour Freak qui commençait à se faire à la présence et proximité du gars à ses côtés.

Fiche codée par Codeur Kipik, sur Epicode

_________________

Freak

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Civils
Avocat de la Défense
Messages : 15
Date d'inscription : 10/11/2016


Carte d'Identité
Véritable nom ::
Age : :
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: Marraine la bonne fée [Pv Lewis]   Ven 19 Jan - 16:08

Freak & Lewis E. N'Rocil...
Marraine la bonne fée

L'inconnu se tourna alors vers lui pour l'observer. Lewis tachait de le cacher mais ce silence lui devenait pesant. Heureusement, l'homme finit par se présenter. Freak donc. Drôle de nom. Ou surnom devrait-il dire. Il n'était pas inconnu à l'avocat. Ses collègues policiers lui en avait déjà, parlé... Et pas en bien. C'était un membre d'un des gangs de la ville. Les Bandersnatchs ? C'était ça ?

En soit, Lewis aurait peut être pu profiter de l'occasion pour mettre un hors-la-loi sous les verrous. Une partie de lui, d'ailleurs, était tout à fait tenté par l'idée... Mais pas l'autre. Freak semblait surtout être une personne qui avait besoin d'aide sur le moment. Et puis chercher à l'arrêter alors qu'il ne faisait rien... Lewis était un épris de justice, encore fallait-il que cette justice se fasse entendre de façon juste. La voix de son interlocuteur ramena l'avocat sur terre.

- Merci pour les donuts, mon gars.


Lewis eut un léger sourire.

- Mais, je vous en prie.

Sa phrase finit, il retourna à son silence et à ses pensées. Voyons le bon côté des choses. Les pâtisseries avait l'air d'avoir fait leur effet, c'était déjà ça. Mais l'avocat pouvait-il se permettre de se montrer pour curieux, plus bavard ? Histoire de faire durer cette conversation et d'éviter que son interlocuteur se referme de nouveau sur lui même. Ne serait-ce qu'un temps... Oh, et puis au diable ses hésitations, il n'était plus à ça près.

- Vous aviez l'air d'avoir le moral un peu à plat, si ça à pu vous rendre service, tant mieux. ... Si je puis me permettre, qu'est ce qui vous à mis dans cet état ?

A peine avait-il posé la question que Lewis se fit la réflexion qu'il n'aurait peut être pas dû se lancer dans une telle discussion... Tom aurait pu. Pas lui. ... Ça aurait été pratique qu'il soit présent tiens. Peut être l'homme aux cheveux noirs penserait-il à lui demander conseil dans ce genre de situation la prochaine fois qu'il le verrait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Bandersnatchs
Leader
Messages : 20
Date d'inscription : 15/05/2017
Autres comptes : GH0ST ; Ulysse Alvarez


Carte d'Identité
Véritable nom :: Sean Arson
Age : : 24 ans
Un truc à ajouter ?:

MessageSujet: Re: Marraine la bonne fée [Pv Lewis]   Ven 16 Fév - 3:57




Marraine la fée


Featuring Freak & Lewis



- Vous aviez l'air d'avoir le moral un peu à plat, si ça à pu vous rendre service, tant mieux. ... Si je puis me permettre, qu'est ce qui vous à mis dans cet état ?


A la simple question de son interlocuteur, Freak, qui avait reprit un donut dans la boite, cesse de mâcher le-dit en-cas qu'il dévorait et fixe devant lui pendant quelques instants, perdu dans le vague. Tout était si calme et presque sympa, à quel moment il s'était dit que c'était une bonne idée, de demander ce genre de chose ?

Après un moment de silence, durant lequel le Bandersnatch s'était remit à mâcher, perdu dans ses pensées, ce dernier se remet finalement à parler.

- J'ai perdu mon trône.

Il s'apprêtait à ajouter "et ma famille" mais les nombreux messages que n'avait eu de cesse de lui envoyer Lupa - et auxquels il ne se sentait toujours pas de répondre - jouaient énormément en sa défaveur. Cependant, était-elle encore vraiment là, cette famille, ou était-elle partie se pavaner devant la nouvelle reine et se prosterner à ses pieds ? A cet instant, Freak était presque parvenu à se convaincre que ses camarades de gang ne l'appréciaient que pour son rang - enfin, pour le peu qu'ils l'appréciaient. En y repensant, l'enfant des rues se voûta un peu plus, comme pour se protéger de quelque vérité désagréable.

- J'étais un chef de gang et on m'a pitoyablement battu d'un coup dans le dos.

Oui, le Bandersnatch ne pardonnait - et ne pardonnerait pas à son "amie" le coup qu'elle lui avait fait. Quand il avait le plus besoin de soutien, elle s'en était servit pour le réduire à néant. Tss. Avec un peu de chance, la couronne lui tomberait autour du cou et l'étranglerait.

Cependant, en disant cela, Freak dans son état qui pourtant s'améliorait très doucement sur le moment n'avait pas calculé qu'il venait d'annoncer à un gars en costard son rang et tout le bazar. Allez, malgré les donuts ce type, ce Lewis, n'avait même pas la tête d'un flic infiltré. Qu'est-ce qu'il pouvait bien être ? A part une marraine la bonne fée, bien sûr. C'était pas un métier qui payait beaucoup, ces derniers temps... Sauf quand on était la marraine d'un gars comme Freak. Hey, pour peu que ce type soit clean, il pourrait presque être amical... Le sujet de la discussion lui revint en tête comme un boomerang et le membre du gang récupéra son visage sombre, terminant son donut qui venait de prendre un goût bien fade, les épaules basses et le dos voûté couvert de ses fringues de marque et de ses chaines. Bling comme tout, déprimé bien plus encore.

- Mais tu es quoi toi, pour poser toutes ses questions, Lewis ?

Une âme "charitable" ? Voila qui aurait été bien rare, surtout lui tombant dessus à ce moment précis.

- Si t'es livreur de donuts, mon gars, t'es foutu.

Bien évidemment que Lewis n'en était pas un, mais Freak avait eu envie de dire cela et n'en était pas à cela près.

Fiche codée par Codeur Kipik, sur Epicode

_________________

Freak

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Marraine la bonne fée [Pv Lewis]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marraine la bonne fée [Pv Lewis]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SHREK• It's far far away
» Je veux être ta marraine la bonne fée !
» Pourquoi Lewis Hamilton est il aussi detesté?
» VOICI UNE TRES BONNE OPPORTUNITE POUR MARC , MALICE ET JOEL COMME INVESTISSEURS
» Bonne Année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Here We Go ! :: RPG Quartiers : Ouest :: Keter District-
Sauter vers: